Le mag de décembre est sorti ! Au sommaire…

© Louis-Julien de la Bouëre, cc by-sa 3.0

Le Peuple breton n° 707 sort aujourd’hui. En Une : l’énergie, un sujet inépuisable qui revient une nouvelle fois dans l’actualité à l’approche de l’hiver et du fait du contexte géopolitique. L’occasion de se pencher sur sa production et sur sa consommation. L’actualité politique internationale, vue par la Rennaise Montserrat Casacuberta. Des articles sur les langues, l’environnement, les manifestations, la crise du logement… Sans oublier l’histoire et la culture !

Dans son éditorial, le rédacteur en chef Gael Briand le dit très bien : « c’est ce qui suscite la plupart des guerres, ce qui nous met sur la paille quand son coût est trop élevé, ce qui cause la destruction de la planète dès lors que nous consommons plus que de raison. L’énergie, nous en avons pourtant toutes et tous besoin. Alors, comment assurer un juste équilibre avec la préservation de nos milieux naturels ? » Pour y répondre, un dossier de trois pages, sous forme d’entretien avec Gwenael Henry.

Avec sa formation et son expérience dans le domaine de l’énergie, il a mené la réactualisation du nouveau Projet alter breton, dont la précédente version datait de 2009. En 70 pages, son plan d’autonomie énergétique pour la Bretagne, basé sur des sources renouvelables et locales, étudie chacun des enjeux liés à l’énergie. Objectif : ne plus compter sur le nucléaire, ne plus dépendre du pétrole. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le sujet est transversal.

On y parle des moyens de production d’énergie, de la réduction des émissions de gaz à effet de serre, mais aussi du potentiel de résilience de la société bretonne face aux chocs climatiques et énergétiques qui s’annoncent. Agriculture, industrie, transport, alimentation… aucun sujet d’étude n’est tabou : arguments à l’appui, le document propose des hypothèses de réduction de notre consommation et, par conséquent, de revoir nos modes de production et d’organisation de la société.

Naoko Hosokawa, sociolinguiste © Tokyo College

« Femme, vie, liberté ! »

L’invitée du mois est Naoko Hosokawa, sociolinguiste au Tokyo College. Son champ d’étude concerne la relation entre langues et identités, au Japon mais aussi en Europe. Elle s’intéresse notamment aux emprunts de vocabulaire… Saviez-vous que les anglicismes sont nombreux en japonais ? Une tribune logique après notre magazine de novembre mettant en avant le travail de chercheuses en linguistique.

Autre femme à l’honneur, l’élue rennaise Montserrat Casacuberta, qui s’appuie sur l’actualité internationale pour questionner la notion de liberté. Être, vivre, circuler ou même rester, liberté de penser aussi… Une liberté bien malmenée et pour laquelle il faut mieux coopérer. Et à propos de femme en politique, lisez l’article de Tifenn Siret, qui revient dans ce numéro sur le forum organisé à Bruxelles par l’Alliance libre européenne (ALE) pour promouvoir la participation des femmes dans les partis politiques en Europe et proposer quelques pistes pratico-pratiques.

4 pages en breton !

Au sommaire du cahier Pobl Vreizh, un autre article sur la place des femmes, en Irlande cette fois-ci, qui envisage un referendum pour supprimer un article de la Constitution consacrant la place des femmes… à la maison. En breton toujours, mais au pays de Galles : la fédération de football a décidé de nommer l’équipe nationale en gallois et non plus en anglais, remplaçant Wales par Cymru. À lire également, un article sur la crise des missiles de Cuba qui a eu lieu il y a 60 ans, une critique de la méthanisation telle qu’elle se pratique aujourd’hui dans les élevages, le coup de gueule des supporters de Nationale 1 maintenant que les matchs de football se retrouvent diffusés en semaine uniquement et, bien sûr, la rubrique littéraire.

Au sommaire également…

La crise du logement est toujours là. Le Peuple breton revient sur la journée de débat organisée le 12 novembre à Vannes par les élus régionaux de l’Union démocratique bretonne et d’Ensemble sur nos territoires. Un article plein d’inspiration également, celui sur les problèmes de logement en Pays basque nord et la forte mobilisation portée par ALDA.

Cela fait 20 ans que le naufrage du Prestige a eu lieu, 3 ans après celui de l’Erika. Ces deux catastrophes pétrolières sont à l’origine de la législation européenne sur la sécurité maritime, principalement grâce à la mobilisation des peuples breton et galicien. Une conférence sur la sécurité maritime était organisée au Parlement européen, en présence d’élus, de journaliste, de pêcheurs, de volontaires… L’occasion de faire le point sur les risques que cela se reproduise ou pas sur nos côtes.

Des volontaires nettoyant les plages de Galice en 2002 © Stéphane M. Grueso, CC BY-SA 2.0 via Wikimedia Commons

En bref, un article sur les excuses promulguées officiellement par des États à des peuples autochtones. La Lusace, cette région historique d’Allemagne qui veut sauver la langue bas-sorabe en danger d’extinction. Elle a invité l’Office publique de la langue bretonne et d’autres conférenciers occitans et corses pour envisager les stratégies possibles.

Culture : de la hache néolithique à la BD tragi-comique

En rubrique Histoire, l’article du mois de notre partenaire Rubrikenn Istor Breizh nous raconte le site néolithique de Plussulien, en Côtes-d’Armor, où étaient fabriquées des millions de haches en dolérite, dont certaines ont même été retrouvées dans les Alpes, en Belgique et en Angleterre.

L’actu culturelle penn-sardin avec la parution d’un recueil de chanson par Emglev Bro Douarnenez et la présentation du dernier spectacle de Korriged Is. Un article sur le risque de voir les festivals annulés en Bretagne à cause des Jeux olympiques à Paris.

Et toujours les brèves sur les débats à l’Assemblée nationale, la chronique de l’économiste Yann Fiévet qui fait le point sur les mouvements sociaux et écologistes de cette année, et sur les réponses provocantes du gouvernement… Et 6 pages de rubriques littéraires et musicales, avec notamment une analyse critique de La frontière bretonne, l’enquête illustrée consacrée à la réunification, publiée en novembre par les journalistes Philippe Créhange et Benjamin Keltz avec le dessinateur Eudes. Bonne lecture !

Le magazine Le Peuple breton de décembre 2022 est à retrouver en kiosque ou à commander en ligne.

Et pour seulement 3,75 €/mois, vous pouvez vous abonner !

> Ar Skridaozerezh / La Rédaction

Journalistes. Le Peuple breton est un site d'information en ligne et un magazine d'actualité mensuel – en français et en breton – imprimé à 4 000 exemplaires chaque mois. Ils sont tous deux édités par Les Presses populaires de Bretagne, maison d'édition associative basée à Saint-Brieuc. L'équipe de la rédaction, entièrement bénévole, est animée par une centaine de rédacteurs réguliers dont des journalistes professionnels.