Le Peuple breton Magazine. Le numéro de janvier vient de sortir !

Portraits, points de vue, interviews, info média, info politique et sociale... Retrouvez celles et ceux qui font l'actu dans Le Peuple breton de janvier © DR

Le premier numéro de l’année 2023 sort aujourd’hui ! À la une, un titre : « Casser la culture du secret ». La rédaction a souhaité traiter d’un sujet difficile, les agressions sexuelles au sein de l’Église. Les victimes se sont tues pendant des décennies ; l’institution a des secrets qu’elle travaille désormais à assumer. Le Peuple breton vous explique comment, avec une interview sans concession de Véronique Margron, qui est présidente de la Conférence des religieux et religieuses de France. Dans ce dossier également, le récit – froid – d’un Breton du Finistère qui a accepté de témoigner de son parcours de victime. Et une analyse, pour réfléchir à cette culture du secret qui, bien au-delà de l’Église, concerne toute notre société.

Au sommaire également, un article sur la nouvelle filière du lin et du chanvre en Bretagne. Une filière économique et d’emploi prometteuse, autour de la culture et des filatures à relocaliser, mais aussi un patrimoine paysager et un savoir-faire artisanal à retrouver. Le point avec Monique Le Treut et Paul Guéguéniat.

Économie mais aussi vie quotidienne : dans les îles, c’est le logement qui cherche une nouvelle voie. En tout cas, des voix se font entendre pour cela. Françoise Ramel a recueilli des témoignages (lire aussi “Vivre sur une île. Les habitants s’organisent face au problème de logement).

La presse francophone en Écosse et la presse satirique en Allemagne

L’invitée du mois est Assa Samaké-Roman, journaliste installée en Écosse. Avec quatre autres citoyens français, elle vient de créer là-bas La Revue écossaise qui paraîtra pendant 3 ans seulement pour traiter – en français – de « tout ce qui fait l’Écosse contemporaine ». Elle nous raconte que malgré le contexte social et politique, les Écossais débordent d’optimisme !

Côté média, en Allemagne cette fois, Alina Impe nous décrypte les différentes émissions de satire politique télévisuelle. Entre liberté de la presse et acte politique, ce genre de satire critique la société tout en se moquant d’elle. Mais par leurs révélations fracassantes ou les conflits diplomatiques que ces émissions provoquent, elles occupent le premier plan de la scène politique et influencent les débats publics.

Extrait : « après la diffusion d’une chanson critiquant Erdogan, le ministère turc des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur allemand et exigé le retrait de la vidéo et l’arrêt de l’émission […]. En réaction, l’animateur a appelé le gouvernement turc à respecter la liberté de la presse en vigueur dans l’Union européenne, puis rediffusé la chanson, cette fois-ci avec des sous-titres en turc ! » La chanson a été téléchargée 16,5 millions de fois sur YouTube…

Taiwan, une île en lutte pour ses langues

À Taiwan, le taiwanais et les langues aborigènes font face à une domination écrasante du chinois. Sous la dictature, « les élèves qui osaient prononcer […] une des langues aborigènes […] étaient obligés de porter une pancarte sur le cou ou de payer une amende. […] L’usage du chinois dans la radio et au cinéma fut privilégié. Les dictionnaires et les bibles en taiwanais et en d’autres langues locales furent prohibés. » Ça ne vous rappelle rien ? Alors, il vous faut lire notre numéro de novembre ! Et pour en savoir plus sur la situation aujourd’hui, lisez l’article de Lï-Chhin Lîm.

En Bretagne, c’est le breton qui est sujet aux inquiétudes. Le nombre de postes d’enseignants créés cette année tombe à 3. Désolant… Des politiques linguistiques sont récentes ou en projet dans les Conseils départementaux du Finistère, des Côtes-d’Armor ou d’Ille-et-Vilaine. Mais c’est toujours la Région qui mène la danse, parfois en trébuchant. Le Peuple breton fait le point.

À lire aussi : la recension en breton du cahier Pobl Vreizh de ce numéro de janvier.

L’actualité en breton

En breton justement (lire aussi « Pobl Vreizh #708. Peseurt strategiezh mor evit Breizh ? »), la rédaction revient sur la stratégie maritime portée par la Région Bretagne. Dans un article sur l’histoire de Bretagne, Paol ar Meur nous raconte celle… de l’Angleterre : le comté de Richmond a appartenu au duché de Bretagne jusqu’à l’union au royaume de France. Enfin, saviez-vous que le plus célèbre des Amérindiens, grand défenseur de la cause, n’en était pas un ? Une histoire surprenante à lire dans le cahier Pobl Vreizh du mois. Sans oublier la rubrique littéraire et, en fin de magazine, la leçon de breton qui a pour thème ce mois-ci : le pays, les voyages et les migrations !

Info politique, histoire, génocide au Chili, « cancel culture » et autres « wokisme »…

Dans ce magazine, vous retrouverez également les brèves d’actualité et de nombreuses informations politiques sur l’urbanisme, le logement, le vélo, les finances des communes rurales, l’agriculture… Dans un long article sur l’histoire de Bretagne, Jean-Jacques Monnier revient sur l’histoire récente de Skol Vreizh, des syndicats et partis politiques en Bretagne et notamment de l’UDB, de l’université de Rennes… Y a-t-il ou non eu une école historique bretonne ?

Et pour finir, il y a ce mois-ci 6 pages de rubriques littéraires et musicales, avec notamment la recension d’une BD qui raconte le génocide des Selk’Nams, un peuple indigène qui vivait à l’extrémité de l’Amérique du Sud. Dans un article de Tifenn Siret sur le livre Bienvenue au Wokistan (mai 2022), vous comprendrez enfin ce que signifie la « cancel culture », être « woke », l’ « intersectionnalité »… autant de termes détournés de leur sens par l’extrême droite et que l’on voit pulluler sur les réseaux sociaux.

C’est grâce à vous, chères lectrices et chers lecteurs, que le magazine Le Peuple breton continue de paraître chaque année. Un grand merci ! Avec l’équipe de la rédaction et l’ensemble des contributrices et contributeurs, nous vous souhaitons de belles lectures et une très belle année 2023 !

Le magazine Le Peuple breton de janvier 2023 est à retrouver en kiosque ou à commander en ligne.

Et pour seulement 3,75 €/mois, vous pouvez vous abonner !

> Ar Skridaozerezh / La Rédaction

Journalistes. Le Peuple breton est un site d'information en ligne et un magazine d'actualité mensuel – en français et en breton – imprimé à 4 000 exemplaires chaque mois. Ils sont tous deux édités par Les Presses populaires de Bretagne, maison d'édition associative basée à Saint-Brieuc. L'équipe de la rédaction, entièrement bénévole, est animée par une centaine de rédacteurs réguliers dont des journalistes professionnels.