Degemer/Accueil / À la Une / Maggie MacInnes – Port Bàn

Maggie MacInnes – Port Bàn

Bien qu’elle soit née à Glasgow, la chanteuse et harpiste Maggie MacInnes est issue d’une longue lignée de chanteurs gaéliques de l’île de Barra, dans les Hébrides Extérieures, et dont la plus célèbre est sans conteste sa propre mère, Flora MacNeil (1), qui lui a transmis son très vaste répertoire.

Au fil des ans Maggie a fait partie de plusieurs groupes dont Ossian, Fuaim ou Eclipse First et elle s’est produite dans de nombreux pays d’Europe et d’Amérique du Nord. Elle a composé la musique de plusieurs documentaires de la BBC Scotland. En 2004 elle a été élue meilleure chanteuse de langue gaélique de l’année.

Le nouvel album qu’elle nous propose, Port Bàn, est le neuvième d’une longue série entamée en 1984. Il est dédié à sa mère Flora décédée en 2015 et que Maggie a toujours considérée comme sa principale source d’inspiration. Un album qui porte le nom de la baie qui se trouve à proximité de la maison familiale à Barra.

L’enregistrement de cet album est un véritable travail d’amour, puisque la majorité des chansons en gaélique proviennent du répertoire maternel. Mais elle a ajouté son empreinte sur des chansons de Flora particulièrement célèbres : Gràdh geal mo chrìdh ou O Chraobh nan Ùbhal. On y retrouve aussi plusieurs titres popularisés par Karen Matheson dont la propre grand-mère Elizabeth MacNeil était également originaire de Barra. Les chansons de foulage du tweed : ’S iomagh rud a chunnaic / Faca tu saor an t-sàbhaidh et Cha Teid mise / ’N Robh thu ’sa bheinn?

Seuls deux textes en anglais de Robert Burns, le grand poète écossais : The Bonnie Lass of Albany et la chanson Jacobite anti-guerre The Highland Widow’s Lament. Et puis la superbe chanson d’amour Gur muladach sgith mi.

Le lien filial est renforcé ici avec la participation de Calum et Ruaraidh Alasdair Park, les deux fils de Maggie. Ainsi que Brian McAlpine au piano et accordéon, Anna Massie à la guitare et voix, Chris Waite au whistle et bodhrán ainsi que Angus Lyon à l’accordéon, piano et fiddle.

Maggie interprète de superbes chansons avec une émotion rare et une sensibilité extrême. De toute beauté.

Maran Music MARCD06 – www.maggiemacinnes.co.uk

(1) PB n°439/440 – Juillet-août 2000

> Philippe Cousin

Journaliste musical. Passionné de musique celtique, Philippe Cousin écrit des articles et chroniques toujours attendus. Il tient sa propre rubrique depuis plus de 30 ans dans Le Peuple breton et écrit régulièrement dans Irish Music Magazine, un mensuel irlandais. Il participe aussi au webzine 5planetes.com, a écrit pour les magazines Univers celtes et Musiques celtiques et a collaboré pendant 20 ans à Trad magazine. [Lire ses articles]