Accueil / À la Une / Jacques Pellen et Offshore – Standing on the Shore

Jacques Pellen et Offshore – Standing on the Shore

Tout ou presque a été dit à propos de Jacques Pellen, le talentueux guitariste de jazz à coloration celtique qui nous a quitté en avril dernier. Un nouvel album posthume vient de sortir.

Jacques Pellen a mené au cours des années, de multiples projets depuis la Celtic Procession à géométrie variable à Triptyque avec les frères Molard, en passant par le trio avec Paolo Fresu et Erik Marchand ou P.S.G. aux côtés de Soïg Sibéril et Jean-Charles Guichen.

En janvier 2011 il forme un nouveau trio avec le bassiste Étienne Callac et le batteur Karim Ziad et publie l’album Offshore, fusion inspirée de la tradition et du jazz, mêlant musique celtique et rythmes du Maghreb. Un trio qui se fait quatuor en 2017 avec l’arrivée du flûtiste Sylvain Barou et la sortie d’un second album Shorewards.

Le groupe Offshore enregistre un troisième opus entre 2016 et 2020, que Jacques n’aura malheureusement pas le temps de voir le jour. Un disque qui sort aujourd’hui à titre posthume, Standing on the Shore, sorte de testament musical de l’un des plus brillants guitaristes de Bretagne.

Un très bel album sur lequel le jazz le dispute à la tradition bretonne et aux improvisations si chères à Jacques Pellen.

Il retrouve ici ses compagnons habituels que sont Sylvain, Étienne et Karim mais également le pianiste Patrick Péron, qui en plus officie à la prise de son et Dan Ar Braz qui lui fait l’honneur de poser sa patte électrique sur le traditionnel Lark goes to the Borders.

Si Jacques, Karim et Sylvain ont participé à la composition des airs, il est une autre « grande dame » de la musique bretonne qui est présente au travers du morceau Seamen’s Lament, je veux parler de la harpiste Kristen Noguès, compagne elle aussi disparue (en 2007) de J. Pellen.

Sur les sept longs morceaux de l’album, la mer est partout présente, que ce soit sur Standing on the Shore, sur La Saison des Tempêtes ou sur La Danse des Macareux, composée par Dan Ar Braz et l’on perçoit en filigrane une houle mêlant tantôt légèreté, tantôt profondeur, reflétant des sonorités propres au rêves éveillés.

Un album superbe qui invite au voyage vers un ailleurs inconnu.

Paker Prod PROD 031 – www.pakerprod.bzh

> Philippe Cousin

Philippe est membre du comité de jumelage Plogoneg/Llandysul, au Pays de Galles. Passionné par l'Irlande, il s’y rend très souvent, notamment dans le Donegal (nord-ouest) depuis près de trente ans. Il nourrit une passion pour la musique irlandaise qu’il pratique à l'occasion. Philippe collabore à la version papier du Peuple Breton depuis le début des années 90. Il a écrit également pendant vingt ans dans Trad Magazine, Univers Celtes et Musiques Celtiques et collabore à Irish Music Magazine mensuel irlandais.