Accueil / À la Une / Ronan Le Bars Group – Strink Mor

Ronan Le Bars Group – Strink Mor

Le uilleann pipes est un instrument typiquement irlandais qui est joué un peu partout dans le monde et particulièrement en Bretagne où il rencontre de plus en plus d’adeptes et d’amateurs. Parmi tous, Ronan Le Bars est très certainement le virtuose breton le plus reconnu pour la pratique de cet instrument.

Très vite remarqué, il participe durant la décennie 90 à toutes les grandes aventures musicales : L’Héritage des Celtes aux côtés de Dan Ar Braz, la Celtic Procession avec Jacques Pellen, Tour Tan avec Didier Squiban. Et puis le nombre de groupes dont il a fait partie est également à la mesure : Glaz, Pennoù Skoulm, le Celtic Social Club… Et Ronan a accompagné moult musiciens ou chanteurs : les frères Boclé, Gilles Servat, Alan Stivell ou Denez Prigent. Et même des interprètes de la variété française ont fait appel à lui sur certains de leurs albums.

Depuis maintenant huit ans, il se produit également sous son nom avec le Ronan Le Bars Group, explorant de nouveaux horizons de la musique bretonne et de différentes cultures du monde.

Un premier album (Lammdour) en 2013. Un second (An Erc’h Kentañ) en 2016. Et enfin en 2020 Strink Mor (Les embruns).

Cet album est un petit bijou de sensibilité qui s’ancre autour de dix titres, dont sept sont des compositions de Ronan lui-même.

Parmi eux, la superbe Breton Man in New-York aux relents jazzy, sorte de dédicace à tous les Bretons émigrés. Ou Dewezhioù Goañv inspiré par les jours sombres des mois noirs. Citons encore Aldona, l’une des premières compos de Ronan  qui vit le jour lors d’une tournée en Pologne avec le Bagad Guingamp.

Trois traditionnels bretons sont aussi présents, trois suites de danses, Suite Loudéac, Toñ Plinn et Toñ Bale ha Laridés.

Mentionnons également Tapas Nocturnes, hommage à la Galice, set de trois airs où l’on reconnaît Costa del Galicia apprise de Carlos Núñez.

Enfin l’album se conclut par Tonkañ, un air composé par Ronan, sur lequel il est rejoint sur un chant traditionnel par Annie Ebrel.

Pour finir, citons les quatre musiciens de la formation Nicolas Quemener à la guitare, Aymeric Le Martelod aux claviers, Pierre Stephan au violon, Julien Stevenin à la contrebasse ainsi que les quatre invités Keyvan Chemirani aux percussions, Annie Ebrel au chant, Bernard Le Dréau au saxo et Gwenaël Péron à la batterie.

L’album d’un virtuose qui n’a pas fini de nous étonner et de nous éblouir par le talent qui est le sien.

Ronan Le Bars Group – Strink Mor. Paker Prod 030 – www.pakerprod.bzh

> Philippe Cousin

Philippe Cousin
Philippe est membre du comité de jumelage Plogoneg/Llandysul, au Pays de Galles. Passionné par l'Irlande, il s’y rend très souvent, notamment dans le Donegal (nord-ouest) depuis près de trente ans. Il nourrit une passion pour la musique irlandaise qu’il pratique à l'occasion. Philippe collabore à la version papier du Peuple Breton depuis le début des années 90. Il a écrit également pendant vingt ans dans Trad Magazine, Univers Celtes et Musiques Celtiques et collabore à Irish Music Magazine mensuel irlandais.