Accueil / À la Une / Pons Aelius – Fire under the Bridge

Pons Aelius – Fire under the Bridge

Pons Aelius

Pons Aelius est un jeune groupe originaire de Newcastle-Upon-Tyne dans le nord-est de l’Angleterre et qui tire son nom d’une forteresse romaine qui existait avant la construction d’un château par les Normands en 1080 et la création de la ville sous son nom actuel.

Les six membres de la formation se sont croisés au hasard des sessions musicales de la ville et ils ont d’emblée commencé à échanger leurs morceaux, ce qui les a conduit à la fondation du groupe.

Bien qu’ils jouent pour la plupart des instruments traditionnels, la cornemuse, la flûte et le whistle, la guitare, le bouzouki, le banjo et la mandoline, le bodhrán ainsi que la contrebasse, ils ont développé une musique que l’on pourrait qualifier de folk progressif.

Déjà auteurs d’un album Captain Glen’s Comfort en 2017, ils viennent d’enregistrer un second opus Fire under the Bridge qui doit sortir le 1er novembre prochain.

Composé de dix sets et pas moins d’une vingtaine d’airs, tous composés par l’un ou l’autre des membres du sextet, c’est un album qui distille une musique dynamique, entraînante, innovante qui n’est pas sans faire penser à celle de groupes comme les Écossais Dàimh.

Avec une section rythmique autour du bodhrán, de la guitare et du bouzouki, ils maîtrisent l’intensité de leur musique et explorent les capacités et les subtilités de ces instruments acoustiques. Ici une batterie vient ajouter à cette impression d’énergie.

Sur cet album les six musiciens qui ont beaucoup tourné depuis cinq ans, ont su capturer l’essence de leur son live et le restituent à la perfection.

Pour finir soulignons l’originalité du graphisme que l’on doit à l’artiste écossais Dan Underwood, qui a contribué à donner une pochette dynamique.

PONS AELIUS – Fire under the Bridge Autoproduit PACD003 – www.ponsaeliusmusic.com

> Philippe Cousin

Philippe Cousin
Philippe est membre du comité de jumelage Plogoneg/Llandysul, au Pays de Galles. Passionné par l'Irlande, il s’y rend très souvent, notamment dans le Donegal (nord-ouest) depuis près de trente ans. Il nourrit une passion pour la musique irlandaise qu’il pratique à l'occasion. Philippe collabore à la version papier du Peuple Breton depuis le début des années 90. Il a écrit également pendant vingt ans dans Trad Magazine, Univers Celtes et Musiques Celtiques et collabore à Irish Music Magazine mensuel irlandais.