Accueil / À la Une / Inizi, créateur de culture dans les îles

Inizi, créateur de culture dans les îles

Le spectacle Ribin, sur l’île de Sein en 2016

Inizi une association utopique ? Faire des propositions culturelles à destination des îliens et ceci en dehors de la saison estivale est pour le moins un objectif déraisonnable ! Mais comme le disait Isabelle Eberhardt, la première femme à entrer dans Tombouctou : « il n’y a de vrai que les chimères de nos rêves ».

Les déserts culturels sont un leurre de bien-pensant parisianiste . Dès que des humains sont ensemble, ils créent leur propre culture. C’est pourquoi Inizi travaille toujours en étroite symbiose avec les associations et forces vives des îles, pour être facilitateur d’accès à une culture plus vaste.

Voici 5 ans que l’association existe. Il aura fallu ce temps là pour aller à la rencontre de toutes les îles du Ponant.
Quinze îles, quinze manières de vivre, quinze géographies, quinze Histoires. Chacun isolé en Manche, en mer d’Iroise, dans le golfe de Gascogne ? Peut-être pas tant que ça. Depuis la création de l’AIP (association des îles du Ponant) puis du festival « Les insulaires ! », le regard des îliens et des continentaux a changé, un « peuple de la mer » s’est agrégé.

Et c’est pourquoi, dans cet état d’esprit, Inizi cherche à aller encore un peu plus loin en imaginant pour mai et juin 2020, une « tournée d’île en île » sans passer par le continent, d’une bande de musiciens habitués aux paris un peu fous « La tournée des refuges ». Ils proposent en allant à pied avec instruments sur le dos, des concerts dans les refuges de montagnes. L’île n’est-elle pas un refuge aussi ?

Vingt huit jours pour relier les 15 îles du Ponant. Presque un mois où chaque île trouvera son moyen de transport pour aller vers l’île suivante. Quatre semaines pour relier les hommes et femmes des îles à travers un « don » que chaque île fera à l’autre, mais aussi un carnet de voyage écrit par les enfants des îles et tant d’autres choses, des rires, des souvenirs, des larmes, des chansons, de la musique, mais surtout une féroce envie d’exister dont l’altérité insulaire serait le liant.

> Gildas Sergent

Gildas Sergent
Gildas Sergent, habitant de Douarnenez, est très investi dans la culture bretonne. Il est notamment le président d'Emglev Bro Douarnenez et d'Inizi. Il est également le co-chorégraphe du spectacle Treizour.