Accueil / À la Une / Paimpol : 500 personnes pour la maison périnatale

Paimpol : 500 personnes pour la maison périnatale

Le samedi 25 mai, le Collectif Sauvons la Maison périnatale de Paimpol organisait une manifestation qui a rassemblé près de 500 personnes dans les rues de la ville et jusqu’à la mairie.

Le collectif protestait contre la décision de la direction de l’hôpital et du maire de Paimpol (en qualité de président du Conseil de surveillance) de fermer l’hébergement de la maison périnatale au 30 juin 2019. L’Hôpital de Paimpol a déjà perdu sa maternité (en 2003), ses services de chirurgie, de pédiatrie… mais le Collectif estime, à juste titre qu’un hôpital de proximité comme celui de Paimpol ne peut pas répondre seulement à une logique comptable.

La maison périnatale avec son hébergement n’est pas un service de confort mais un service de grande qualité qui répond à une vraie nécessité pour les femmes et les bébés du territoire. Elle a été créée il y a plus de quinze ans, en compensation de la fermeture de la maternité… Dans un communiqué, l’UDB Paimpol-Goëlo, qui appelait à la manifestation, rappelait que ce service de proximité n’était donc ni un cadeau, ni un luxe mais un droit et même un dû correspondant aux besoins d’une population éloignée des hôpitaux de Saint-Brieuc, Lannion ou Guingamp.

La manifestation s’est achevée par un dépôt de tétine devant la mairie.

> Pierre Morvan

Pierre Morvan
Pierre Morvan est un militant UDB et conseiller municipal de Paimpol. Il est aussi Président du Festival du Chant de Marin de Paimpol.