Accueil / Gael BRIAND (Pajenn 2)

Gael BRIAND

Gael BRIAND
Gael BRIAND est rédacteur en chef du mensuel Le Peuple breton depuis 2010. Il est l'auteur de "Bretagne-France, une relation coloniale" et a coordonné l'ouvrage "Réunifier la Bretagne ? Région contre métropoles". [Lire ses articles]

L’Union européenne mérite mieux qu’un débat binaire !

L’Union européenne a toujours été le cheval de bataille du Président de la République française. Dès le début de son mandat, Emmanuel Macron a fait de l’élection européenne une étape majeure de son quinquennat. Il s’est donc construit une image médiatique faisant de lui le champion européen… si bien qu’il ...

Lire

Résultats d’analyse pour les « pisseurs involontaires de glyphosate »

En Bretagne, la lutte contre les pesticides est engagée depuis longtemps déjà. Mais depuis quelques mois, les militants, au premier rang desquels les faucheurs volontaires d’OGM, s’organisent. Début février, une trentaine de « pisseurs et pisseuses involontaires de glyphosate » (PIG) se sont retrouvés à Pontivy pour effectuer des prélèvements d’urine en ...

Lire

Les Pays de la Loire votent un vœu pour s’auto-justifier !

La région des Pays de la Loire subit de plein fouet le débat qui a eu lieu au Conseil départemental de Loire-Atlantique sur la réunification administrative de la Bretagne. Et même si les conseillers départementaux ont voté contre le droit d’option suite à la pétition de Bretagne Réunie, la présidente ...

Lire

Enercoop Pays de la Loire : l’écologie technocratique ?

S’il n’y avait qu’une leçon à retenir du mouvement des gilets jaunes, c’est qu’il est impossible d’envisager l’écologie de manière autoritaire. De ce point de vue, la centralisation française va à l’encontre de toute logique écologique. L’écologie est sûrement le sujet de ce début de XXIème siècle. Et l’urgence est ...

Lire

Fañch. Le parquet général se pourvoit en cassation !

On croyait l’affaire gagnée après que la cour d’appel de Rennes ait validé l’utilisation du tilde sur le prénom Fañch et que la vie du petit garçon et de ses parents pourraient reprendre son cours. Visiblement, la bataille juridique continue. Le signe diacritique avait été accepté au motif qu’il ne ...

Lire