Auray : la candidate du Front populaire pour le statut de résident

Pas là, mais présente quand même : l’Union démocratique bretonne continue de nourrir les idées des autres. La candidate du Front populaire dans la circonscription d’Auray pour les élections législatives vient de prendre position pour une série de mesures de régulation et de redistribution au sujet du logement, dont le statut de résident imaginé par l’UDB.

Jade Béniguel, 20 ans, est candidate du parti Révolution écologique pour le vivant (REV) sur une circonscription obtenue par LFI lors de l’accord entre les membres du Front populaire. La candidate semble avoir été marquée par ses échanges avec la population, notamment à Belle-Île. « Un sujet sort du lot : le logement », explique-t-elle dans une lettre publiée aujourd’hui. Si l’île compte 57 % de résidences secondaires, c’est plus encore sur certaines communes côtières…

Interpelée sur ce sujet, y compris par des membres de la section locale de l’Union démocratique bretonne, la candidate propose donc de « mettre en place un statut de résident » conditionnant l’achat d’un bien immobilier à un an de vie dans le département afin de « lutter contre la prolifération des logements secondaires ».

Elle défend aussi une taxation des résidences secondaires proportionnée au patrimoine des propriétaires, afin de dégager des moyens pour préempter massivement des résidences secondaires et les convertir en résidences principales. Elles pourraient « en faire des logements sociaux » ce qui provoquerait « une baisse des prix sur l’immobilier. » L’alignement de la fiscalité des meublés de tourisme (type Airbnb) sur celle des locations classiques est aussi au programme.

Ces propositions vont nettement plus loin que le programme de base du Front populaire qui prévoit surtout un plafonnement des loyers, mesure légitime mais peu utile dans un territoire où une grande partie des logements est capté par l’économie touristique. Au delà de la question du logement, la lettre de Jade Béniguel évoque justement le choix à faire entre « un tourisme de prédation qui ne respecte pas les intérêts locaux » ou « un tourisme raisonné, écologique et qui n’entraîne pas une hausse des prix de l’immobilier ».

Elles tranchent aussi avec celles des macronistes et du RN, centrées sur la construction ; le RN, en particulier, s’oppose régulièrement aux mesures visant à limiter la place des locations de meublés touristiques et des résidences secondaires, au nom de « la défense des petits propriétaires » – et ce alors même que l’état du marché empêche justement une grande partie la population d’accéder à la propriété…

Jade Béniguel cite dans son communiqué le soutien de Nil Caouissin, conseiller régional de l’UDB et auteur du Manifeste pour un statut de résident en Bretagne. Ce dernier, qui a pu échanger avec l’équipe de campagne de la candidate, salue «  la démarche d’une candidate et d’une équipe à l’écoute de leur territoire et des autres composantes de la la gauche. »

L’écho devrait être positif dans la population, puisque, selon un sondage commandé par l’UDB et réalisé par l’IFOP, 78 % des Bretons seraient favorables au statut de résident, et 79 % à la limitation des locations de meublés touristiques.

Même absente de l’élection, l’UDB continue toujours de fournir des idées…

> Ar Skridaozerezh / La Rédaction

Rédaction. Le Peuple breton est un site d'information en ligne et un magazine d'actualité mensuel – en français et en breton – imprimé à 4 000 exemplaires chaque mois. Ils sont tous deux édités par Les Presses populaires de Bretagne, maison d'édition associative basée à Saint-Brieuc. L'équipe de la rédaction, entièrement bénévole, est animée par une centaine de rédacteurs réguliers dont des journalistes professionnels.