Accueil / À la Une / Bretagne d’Avenir, un projet pour transformer positivement la Bretagne !

Bretagne d’Avenir, un projet pour transformer positivement la Bretagne !

Une partie des co-listiers du Morbihan pour Bretagne d’Avenir. Ici à Hennebont, sur les bords du Blavet.

 

Demandez le programme, entendait-on jadis dans les allées des salles de spectacles. Mais ce temps-là est révolu. Désormais, les candidats sont transformés en hommes ou femmes sandwichs, ils sont le programme. On vote pour eux, juste pour eux, rien que pour eux. Nous, candidat.e.s de la liste Bretagne d’avenir assumons un choix contraire. Nous vous proposons une vision globale, complète, où les enjeux se croisent, se connectent, se relient.

Nous vous proposons un projet résolument écologiste, car l’urgence est de nous lancer dans les grandes transitions pour construire un modèle économique breton qui réconcilie écologie et économie, écologie et solidarités.

Nous faisons en particulier le pari que l’agriculture doit redevenir un ciment de la société bretonne. Davantage d’agriculteurs demain, qui accèdent à la terre et qui vivent dignement de leur travail. Des agriculteurs qui décident de leur sort, en s’inscrivant dans des circuits plus courts, en transformant eux-mêmes leur production. Bref, une Bretagne où les paysans dessinent aussi les paysages.

Nous vous proposons un projet résolument solidaire, tant la crise sanitaire a plongé la société bretonne dans une dépression collective et une crise sociale larvée. Le peuple Breton se sait capable de relever nombre de défis, de lutter contre tout fatalisme. Mais il ne suffit pas de miser sur la créativité des Bretons pour construire le rebond dont nous avons besoin. Notre responsabilité est d’enfin combattre la profonde injustice qui touche certains territoires de Bretagne. Trop loin des littoraux, trop loin des grands axes routiers ou ferroviaires, ou tout simplement trop à l’Ouest, certains territoires se vivent délaissés, oubliés.

C’est pourquoi les questions de l’accès aux soins, du logement accessible et des transports de proximité sont si importants pour rétablir les habitants de ces territoires dans leurs droits.

Nous vous proposons un projet où notre art de vivre prend toute sa place. La société bretonne est une terre de cultures très diverses qui façonnent notre vie sociale et contribuent à notre émancipation ; il faudra épauler les acteurs culturels pour qu’ils créent à nouveau après ces confinements successifs. La question des langues de Bretagne est cruciale, tant elles sont en danger. Il faudra porter des choix inédits et leur adosser des moyens sans précédent dans les budgets de notre Région.

Enfin, nous vous soumettons un projet éminemment fédéraliste. Nous croyons au fait régional Breton. Ceci implique que nous revendiquons une Bretagne rétablie dans son périmètre à cinq départements, dotée d’un budget renforcé, de recettes fiscales propres, pour porter de nouvelles politiques publiques, en particulier en matière de santé.

Nous voulons créer les conditions d’une démocratie régionale, où les citoyens trouvent leur place dans le débat et les décisions publiques. Le destin des Bretonnes et des Bretons doit se jouer dans des décisions prises à Rennes, Nantes, Guipavas, Ménéac ou La Chèze. Il ne s’agit pas de construire la Bretagne contre Paris, mais simplement avec les Bretonnes et les Bretons.

Nous, membres des listes Bretagne d’Avenir, croyons dans un projet qui transforme la Bretagne et qui ne se contente donc pas de la gérer. Nous constatons que la société bretonne est profondément divisée. Pour dépasser ces antagonismes, il faut faire le pari de nous mettre en mouvement selon un cap clair.

Pour réconcilier les Bretons, il faut les mobiliser sur une ambition généreuse, collective et qui donne à voir une terre où l’on est heureux de vivre tout simplement.

 

> Maxime Picard

Maxime Picard
Maxime est élu à Questembert. Il est membre d'Ensemble Sur Nos Territoires (ESNT)