Accueil / À la Une / « 1 500 ans après », quels liens entre la Bretagne et le pays de Galles ?

« 1 500 ans après », quels liens entre la Bretagne et le pays de Galles ?

Les deux jeunes acteurs plogonnistes entourés des représentants des comités de jumelage le jour de l’avant-première. Photo: Maxime Touzé

Et que savons-nous de ces liens ? Aujourd’hui bien peu en Bretagne connaissent l’histoire millénaire qui lie ces deux pays. L’histoire de Bretagne n’étant pas enseignée ou seulement à la marge, les liens qui unissent les deux côtés de la Manche sont méconnus. Pourtant beaucoup de personnes et d’associations s’évertuent à vulgariser cette histoire et à faire connaître le pays de Galles en Bretagne. Depuis cinq ans, six comités de jumelage du sud Cornouaille ont décidé de se regrouper pour renforcer leurs activités et leur visibilité. Et ils viennent d’éditer un film court et une valise pédagogique.

Plonevez-Porzay, Plomelin, Pluguffan, Plogonnec, Briec et Loctudy, voici les six communes qui ont un jumelage avec le pays de Galles et qui travaillent de concert depuis cinq ans. Tous les ans ils organisent dans l’une des six communes la Gouel Divi autour du 1er mars pour la fête nationale galloise. Les membres des six comités ont décidé d’aller plus loin pour promouvoir les liens entre la Bretagne et le pays de Galles avec la réalisation d’un film court de fiction.

« 1 500 ans après »

Sur un scénario proposé par Yann-Ber Rivalin, président du comité Plogoneg-Llandysul, et adapté par les volontaires des comités et de l’équipe de Gwengolo Filmoù (à la production), Gwendal Oillo a réalisé un court-métrage de huit minutes mettant en scène deux jeunes Bretons découvrant par hasard une vieille maison dans la forêt, habitée par une sorte de Merlin l’enchanteur. Au cours de ces huit minutes de belle qualité y sont dépeints les principaux liens qui existent entre la Bretagne et le pays de Galles : l’histoire, la langue, la politique, la culture… avec du breton dedans ! Le film est à destination d’un jeune public, fin de primaire début de collège, mais pourrait être très utile à tout le monde. Belle performance des deux jeunes Plogonnistes qui jouaient pour la première fois devant une caméra.

Valise pédagogique

Les comités de jumelage ont vu plus loin, le film n’étant qu’une « excuse » pour ouvrir la discussion et la curiosité des plus jeunes. Ils ont donc réalisé une valise pédagogique avec plusieurs panneaux et textes explicatifs selon les niveaux. Le scénario est donc adaptable à la fois au temps à disposition et à l’âge des élèves. Ces différents panneaux sont aimantés, ils sont faits de telle manière que les élèves puissent aller déposer des magnets en fonction des éléments apportés à la lecture des scénarios. Une valise a été éditée pour le moment ; une deuxième devrait l’être. Les six comités espèrent pouvoir faire profiter les élèves de leurs communes dans un premier temps mais ne cachent pas leur ambition de voir le film et la valise tourner dans toute la Bretagne. Ce n’est pas moins de 46 comités de jumelage avec le pays de Galles que la Bretagne compte. La difficulté actuelle est liée à la crise sanitaire qui limite les entrées de personnes extérieures dans les établissements scolaires. À chaque professeur de s’approprier le matériel donc. Et de faire connaître notre histoire.

 

> Maxime TOUZE

Maxime TOUZE
Rédacteur en chef de la partie en langue bretonne du Peuple breton, Maxime Touzé est également professeur de breton et d'histoire-géographie.