Accueil / À la Une / De battre son cœur s’est arrêté : Ronan Leprohon est mort

De battre son cœur s’est arrêté : Ronan Leprohon est mort

Ronan Leprohon était cardiaque. Ce n’était un secret pour personne. Ces dernières années l’ont vu diminué ce qui n’était pas représentatif de ce que ce « personnage de combat », comme aime à le décrire Hervé Grall, a donné à la Bretagne.

Car c’est par sa génération que la gauche a commencé à prendre en considération l’idée bretonne. « Lui qui ne distinguait pas ses combats pour la gauche et pour la Bretagne est resté fidèle à son idée de reconnaissance du peuple breton et de ses droits » explique l’UDB dans son communiqué d’hommage. Et le parti d’ajouter : « De la contestation de la guerre d’Algérie en passant par Plogoff, le Joint français ou la lutte contre la base militaire de l’île Longue à Crozon, Ronan a été de tous les combats. Il a su, par son charisme, convaincre de nombreux militants de gauche de l’importance d’être de quelque part tout en étant un fervent partisan de l’Europe des peuples. (…) Son combat pour l’autonomie de la Bretagne était, comme toujours à l’UDB, d’abord un combat pour la démocratie, c’est-à-dire contre le centralisme étatique. En tant que militant, Ronan a semé et, en tant qu’enseignant, il a transmis. De nouvelles générations continueront le combat qu’il a mené… »

Les prochains Peuple breton lui rendront un hommage, mais en attendant, nous vous proposons d’écouter – oui d’écouter – Ronan Leprohon. Youenn Le Lay, militant UDB de Brest, nous a en effet transmis cette archive sonore unique qui date de 1978, lors d’un meeting tenu à Rennes dans lequel il intervenait. L’occasion de comprendre pourquoi « gauche » et « Bretagne » sont indissociables pour l’UDB.

> Gael BRIAND

Gael BRIAND
Gael BRIAND est rédacteur en chef du mensuel Le Peuple breton depuis 2010. Il est l'auteur de "Bretagne-France, une relation coloniale" et a coordonné l'ouvrage "Réunifier la Bretagne ? Région contre métropoles". [Lire ses articles]