La station de baguage de Trunvel menacée

trunvel

La station de baguage de Trunvel se situe en plein cœur des roselières de la baie d’Audierne. Unique en France, elle fonctionne depuis 1988 et accueille de nombreux ornithologues qui y observent les oiseaux migrateurs du 1er juillet au 31 octobre. C’est aussi un lieu – comme son nom l’indique – où l’on bague les oiseaux capturés pour pouvoir suivre leurs migrations. Chaque année, ce sont entre 8 000 et 11 000 oiseaux qui passent dans les mains des bagueurs et entre 50 000 à 100 000 données qui sont répertoriées. C’est aussi un lieu de formation pour les bagueurs.

« Les 28 années d’activité nous ont permis de mettre en évidence des tendances à la baisse pour certaines espèces d’intérêt patrimonial et à forts enjeux de conservation comme la locustelle luscinioïde et le phragmite aquatique » explique l’association Bretagne Vivante. « Pour ce dernier, en danger d’extinction, Bretagne Vivante a coordonné un programme de conservation européen LIFE de 2004 à 2009. »

C’est dire si cette cabane est importante pour continuer le travail de suivi. Or, le manque de financement risque de remettre en question cette activité. Bretagne Vivante a donc lancé un appel aux dons.

> Ar Skridaozerezh / La Rédaction

Journalistes. Le Peuple breton est un site d'information en ligne et un magazine d'actualité mensuel – en français et en breton – imprimé à 4 000 exemplaires chaque mois. Ils sont tous deux édités par Les Presses populaires de Bretagne, maison d'édition associative basée à Saint-Brieuc. L'équipe de la rédaction, entièrement bénévole, est animée par une centaine de rédacteurs réguliers dont des journalistes professionnels.