La langue bretonne ? Même pas au musée !

musée de pont aven

Après une longue période de fermeture, le Musée de Pont-Aven a réouvert ses portes fin mars dernier. Le projet est porté depuis 2012 par Concarneau Cornouaille Agglomération (CCA) et soutenu par la Région Bretagne. Une véritable « réussite muséographique » selon la section UDB du pays de Concarneau. À un « petit détail » près : c’était l’occasion d’y faire entrer la langue bretonne, mais cela n’a pas été fait. « Compte tenu de l’orientation des peintres qui y figurent, de leur source d’inspiration, de l’environnement dans lequel ils ont choisi de vivre, elle y aurait eu toute sa place » explique pourtant la section UDB. C’est d’ailleurs le cas au marinarium ou encore à la Maison des associations.

Alors que la Région a déboursé 138225 € pour l’extension du musée, 1340000 € aux travaux sur le bâtiment et 43225 € aux collections (source), on prétextera sûrement que quelques centaines d’euros supplémentaires sont de trop ! « Il n’est jamais trop tard pour bien faire » conclut positivement l’UDB avant de proposer de « faire adhérer les musées dont CCA a la charge à la charte Ya d’ar brezhoneg ».

> Ar Skridaozerezh / La Rédaction

Journalistes. Le Peuple breton est un site d'information en ligne et un magazine d'actualité mensuel – en français et en breton – imprimé à 4 000 exemplaires chaque mois. Ils sont tous deux édités par Les Presses populaires de Bretagne, maison d'édition associative basée à Saint-Brieuc. L'équipe de la rédaction, entièrement bénévole, est animée par une centaine de rédacteurs réguliers dont des journalistes professionnels.