Accueil / À la Une / Diwan : un 3ème site à Quimper

Diwan : un 3ème site à Quimper

Fin 2019, Le Peuple breton annonçait comme les 2 années précédentes le Fest-Noz Kalanna du 31 décembre à Quimper, en précisant que cette année encore que « les profits sont destinés à la langue bretonne (écoles bilingues et bien sûr Diwan avec l’ouverture future d’un 3ème site à Quimper). » Cela se concrétise puisque Diwan Kemper vient de réunir début février les parents d’élèves potentiels pour leur parler de ce 3ème site. Le Peuple breton était présent

La réunion était animée par Yann Guillamot, qui connaît parfaitement Diwan pour y avoir été « mestr skol » durant 35 ans. Il en a présenté le fonctionnement et la pédagogie après avoir situé Diwan à travers les chiffres. On ne va pas trop s’étendre sur ces chiffres, mais signaler que c’était 10 écoles en 1980, 48 en 2020. Diwan, c’est aussi 6 collèges, un lycée à Carhaix et l’ouverture très prochaine d’un lycée à Vannes. C’est au total 4300 élèves de la maternelle au baccalauréat sur les 5 départements bretons. L’enseignement est basé sur l’immersion, totale en maternelle, partagée ensuite : en CE1, on démarre le français, 2h / semaine, en CE2, c’est 4h30, en CM 5h.

Diwan, c’est une école laïque, gratuite et ouverte à tous, gérée par une charte inchangée depuis 1977. Si la filière a démarré cette année là à Lampaul-Ploudalmézeau, dans un lieu privé, avec 8 élèves, à l’initiative de Reun L’hostis. Dès la rentrée suivante, Quimper créait son école et l’ouvrait dans l’ancienne école publique de la commune limitrophe de Plomelin. Cela dura jusqu’en 1982, date à laquelle l’école intégra la ville de Quimper, à Penhars où elle demeura jusqu’en 1994. Là, l’école migra dans le quartier de Kerfeuteun via cette fois la construction d’une école. En 2003, Diwan revint à Penhars, pas par un nouveau déménagement de l’école, mais par l’ouverture d’un 2ème site sur Quimper. Aujourd’hui, la ville de Quimper compte actuellement 230 élèves scolarisés chez Diwan.

Restait donc l’ancienne commune d’Ergué-Armel, 1/3 de la ville, 19000 habitants, devenue partie intégrante de la commune de Quimper en 1960 (Ergué-Gaberic restant commune à part entière). C’est dans ce quartier que se lance le 3ème site. Le projet est finalisé et la mutualisation d’un centre de loisirs a été autorisée, permettant la future ouverture de l’école dans le secteur de Creac’h Gwenn.

Il n’y a plus qu’attendre les inscriptions. Le seuil d’ouverture est de 14 élèves comme le précisait Anna-Vari Chapalain, directrice de Diwan Breizh, présente à la réunion. Mais la confiance est là vu les inscriptions déjà confirmées…

> Christian Pierre

Christian Pierre
Né en 1949, Christian PIERRE est membre de l'UDB depuis 1977. Très engagé pour la Bretagne, il est très investi aussi dans les Droits de l'Homme, comme à l'ACAT (ONG chrétienne de lutte pour l'abolition de la torture et contre la peine de mort) dont il est animateur du Groupe Quimper-Cornouaille. Il milite enfin pour les droits du peuple palestinien.