Accueil / À la Une / Démographie. Nous sommes 4,7 millions d’habitants en Bretagne !

Démographie. Nous sommes 4,7 millions d’habitants en Bretagne !

Démographie Bretagne
Carte de Mikael Bodloré-Penlaez

À peine les chiffres de la démographie de l’Insee sortis assiste-t-on à la multiplication des articles de presse sur le sujet. Le Peuple breton ne déroge jamais à ce marronnier puisque les médias publiant les chiffres de la population bretonne complète sont plutôt rares…

Et non ! Nous n’étions pas 3 318 904 habitants en Bretagne au 1er janvier 2017 comme annoncé un peu partout, mais bien 1 394 909 de plus avec la Loire-Atlantique, département le plus peuplé de Bretagne et constamment « oublié » par les médias dits « bretons » qui préfèrent se calquer sur les autorités administratives. Une fois les chiffres corrigés, la Bretagne compte donc une population totale de 4 713 813 habitants. En terme démographique, elle se place entre un État comme la Croatie (4,1 millions d’habitants) et une nation comme l’Écosse (5,4 M).

1415 communes composent le territoire breton. Ce sont les Côtes d’Armor, avec 348 communes, qui en comptent le plus en Bretagne. Ces communes sont plutôt faiblement peuplées puisque c’est aussi le département comptant le moins d’habitants. Vient ensuite l’Ille-et-Vilaine avec 333 communes, le Finistère (277), le Morbihan (250) puis la Loire-Atlantique (207). Si on se fie aux chiffres communaux et non intercommunaux, la principale ville bretonne reste de loin Nantes avec 314 503 habitants, suivie par Rennes (220 925 habitants) et Brest (142 748). La 4ème ville bretonne est Saint-Nazaire avec 71 772 habitants suivie par Quimper (65 480), Lorient (58 617) et Vannes (55 422). 4 communes comptabilisent entre 40 et 50000 habitants : Saint-Malo (47 362), Saint-Herblain (46 998), Saint-Brieuc (46 006) et enfin Rezé (42 154).

Une fois ce podium réalisé, le constat reste identique : la Bretagne se caractérise par une multitude de villes moyennes et 3 métropoles ayant plus (Nantes et Rennes) ou moins (Brest) d’influence. 50 communes comptent en effet entre 10 et 30000 habitants dont de plus en plus de communes périphériques de grandes villes ce qui nuance un peu le polycentrisme affiché.

La Bretagne est attractive et on ne peut que s’en réjouir, mais veillons à ce qu’elle conserve un maillage territorial équilibré, gage d’une société plus égalitaire.

> Gael BRIAND

Gael BRIAND
Gael BRIAND est rédacteur en chef du mensuel Le Peuple breton depuis 2010. Il est l'auteur de "Bretagne-France, une relation coloniale" et a coordonné l'ouvrage "Réunifier la Bretagne ? Région contre métropoles". [Lire ses articles]