Accueil / À la Une / The London Lasses – The One I Loved the Best

The London Lasses – The One I Loved the Best

Je vous avais parlé d’elles voici près de dix ans déjà à l’occasion de leur quatrième album. Elles, ce sont les London Lasses qui, comme leur nom l’indique, viennent de la capitale britannique et occupent la scène depuis pas loin de vingt ans.

Exit leur pianiste Pete Quinn puisque c’est Chris O’Malley, pianiste et guitariste qui s’y colle cette fois sur leur cinquième opus The One I Loved the Best.

En tant que membres de la diaspora irlandaise, ces cinq jeunes femmes sont originaires des quatre coins de l’Irlande et leur inspiration est marquée par la diversité de leurs origines. Décrit par le mensuel Irish Music Magazine comme l’un des meilleurs groupes de scène, The London Lasses nous offre cette fois une sélection de quinze titres et pas moins d’une quarantaine d’airs et de chansons. Celles-ci, au nombre de quatre, sont interprétées de la voix délicate de Brona McVittie, à la fois en anglais et en irlandais. S’en suivent de nombreux sets de reels, jigs, slides, polkas et valses, tous plus énergiques les uns que les autres.

Cet album a su capturer un groupe à son meilleur niveau qui interprète une musique fraîche et excitante avec une bonne dose de rythme et d’énergie qui donne irrésistiblement envie si ce n’est de danser, au moins de taper du pied en cadence.

Un groupe de musiciens redoutables et talentueux qui rappelle qu’en Irlande ou ailleurs, la musique irlandaise transcende les frontières, toujours excellente.

The London Lasses – The One I Loved the Best. LoLa Records LL006 – www.londonlasses.net

Retrouvez chaque mois Musiques de Celtie dans Le Peuple breton en vous abonnant.

> Philippe Cousin

Philippe Cousin
Philippe est membre du comité de jumelage Plogoneg/Llandysul, au Pays de Galles. Passionné par l'Irlande, il s’y rend très souvent, notamment dans le Donegal (nord-ouest) depuis près de trente ans. Il nourrit une passion pour la musique irlandaise qu’il pratique à l'occasion. Philippe collabore à la version papier du Peuple Breton depuis le début des années 90. Il a écrit également pendant vingt ans dans Trad Magazine, Univers Celtes et Musiques Celtiques et collabore à Irish Music Magazine mensuel irlandais.