Accueil / À la Une / Fin 2018, Andreo Merser nous a quittés

Fin 2018, Andreo Merser nous a quittés

Avec Andreo Merser, André Le Mercier à l’état-civil, récemment décédé à l’âge de 95 ans (le 31 décembre 2018), c’est un autre militant historique de la langue bretonne qui s’en est allé.

Présent dès la Libération à la relance d’Ar Falz, aux côtés d’Armand Keravel et Charlez ar Gall, il s’investira dans « Ar Skol vrezoneg », animant cours par correspondance, cours du soir, cours hebdomadaires dans Ouest-France, école du mercredi à Brest, destinée aux enfants du primaire.

De 1987 à 2002, il présidera les éditions Emgleo Breiz, faisant paraître plus de 250 ouvrages ; il sera également directeur de Brud Nevez. Il est aussi l’auteur d’une grammaire pratique et d’un dictionnaire Ar Geriadur.

Un de ses investissements sera particulièrement marquant et reste un exemple de ce que l’école aurait pu, aurait dû faire quand tant d’enfants parlaient encore la langue de leurs parents. Durant les 6 années passées à Glomel, le pédagogue acquis à la méthode Freinet lance un journal scolaire bilingue « Fiseled Groñvel » et une troupe de théâtre. Traduction de son propre témoignage : « Tout se passe bien, ce qui montre que le breton est accepté par les enfants et leurs parents comme une matière égale aux autres ». Trugarez Andreo !

> Herri Gourmelen

Herri Gourmelen
Herri Gourmelen est malouin. Figure du mouvement politique autonomiste durant des décennies, a fut notamment conseiller municipal et conseiller régional UDB.