Accueil / À la Une / Quel nom pour la commune issue de la fusion Pluméliau/Bieuzy-les-Eaux ?

Quel nom pour la commune issue de la fusion Pluméliau/Bieuzy-les-Eaux ?

Chapelle de St Gildas, à Bieuzy-les-Eaux.

L’argument financier reste toujours le premier dans les volontés de fusion de communes. Ainsi, Pluméliau et Bieuzy-les-Eaux, dans le Morbihan, devraient ne faire plus qu’une commune au 1er janvier 2019.

Le nom de la commune reste pour le moment inconnu. Il sera choisi par les deux conseils municipaux lors de la séance de vendredi prochain, le 21 septembre. Trois noms sont étudiés : Pluméliau-les-Eaux, Val Blavet ou encore Pluméliau-Bieuzy.

Le nom de Pluméliau-Bieuzy semble être le choix le plus censé puisqu’il incorpore les deux anciens noms, les deux autres propositions semblent l’être beaucoup moins… Pluméliau-les-Eaux ferait l’impasse sur la commune de Bieuzy d’une part, tandis que Val-Blavet, lui, viendrait gommer toutes anciennes traces des communes actuelles. Pire, Val Blavet pose deux soucis importants, le premier est que le Blavet, rivière qui part du nord du département pour venir se jeter dans la rade de Lorient, ne traverse pas seulement les deux communes, difficile donc de déterminer ce lieu comme seule à être traversée par ce cours d’eau. Deuxièmement, et c’est sans doute le plus important : ce nom efface toute trace de toponymie en langue bretonne. Rappelons que le préfixe –Plu renvoie à la « Plou » qui désignait en ancien breton la paroisse, tandis que le suffixe –méliaux renvoie à Saint Miliau, un saint des tous premiers temps chrétien dans cette Armorique devenant bretonne. Bieuzy, quant à lui renvoie à Saint-Bieuzy, disciple de Gildas, qui avaient tous deux trouvés ermitage dans ces fameux lieux, comme en témoigne la chapelle Saint-Gildas en Bieuzy-les-Eaux.

Il serait fort regrettable que des élus de ces communes viennent, par une fusion, masquer tout l’héritage des lieux. Car l’histoire tout comme la culture enracine les personnes sur un territoire et donne sens. Cette question s’était déjà posée, cette fois dans les Côtes d’Armor, avec la fusion de Ploubalay, Plessix-Balisson et Trégon qui devenait Beaussais-sur-Mer. Un nouveau nom qui posait alors polémique car chassant d’un revers de main tout l’héritage brittophone du nouveau nom.

Les élus municipaux choisiront-ils un nom faisant consensus auprès des habitants et ayant du sens ? Réponse vendredi prochain !

> Stuart Lesvier

Stuart Lesvier
Né en 1996, Stuart est originaire du pays de Dinan, mais suit des études à Rennes 2.