Accueil / Thèmes / Culture & Sport / Sked, une fédération bretonne au cœur du pays brestois

Sked, une fédération bretonne au cœur du pays brestois

Sked fédère une cinquantaine d’associations dans le Finistère et réalise elle-même de nombreuses activités d’animation et des cours de breton. Petit aperçu.

Maison de la langue et de la culture bretonne, la fédération Sked regroupe des activités variées et assez complètes de la culture bretonne : cours de breton, stages, cours de danse, activités en breton, histoire, culture et patrimoine, gouren, musique, sports et jeux traditionnels, broderie, théâtre, édition, etc. Les professeurs habilités par l’Éducation nationale dispensent des cours du soir pour adultes et des cours d’initiation à la langue dans les écoles primaires publiques dont le financement est assuré principalement par le département du Finistère. Des cours pour adultes sont également donnés en journée dans des établissements comme Ifremer et Brest Métropole. L’activité enseignante se complète par une coordination pédagogique des cours enfants et adultes.

Sked s’attache à apporter aux associations membres un soutien, une notoriété, une présence plus forte. Présente à Brest depuis plus de 20 ans, en centre-ville, elle réalise une importante activité de cours de breton, soit dans ses locaux, soit à l’extérieur, en lien avec les associations adhérentes et dans les écoles. Au total, la fédération compte 11 salariés et 220 élèves pour une direction, un secrétariat, neuf enseignants. Un développement qui fait que les locaux sont devenus trop petits et non adaptés. Sked a longtemps espéré voir se regrouper les activités culturelles et musicales bretonnes à Brest ce qui auraient pu créer un pôle de rayonnement, mais les promesses municipales n’ont pas été tenues sur ce point !

Pour autant, Sked se veut partenaire de la ville et participe à divers événements tels le Printemps des sonneurs, la Fête de la Musique, des animations en lien avec le réseau des bibliothèques municipales, des conférences-débat régulières à l’auditorium de musique de Brest.

Soutenue par la Région, Sked repose sur le dévouement de ses salariés et de ses bénévoles. Comme les autres Ti ar vro, la fédération va continuer à travailler dans le contexte difficile actuel, où les politiques culturelles sont incertaines et les emplois précaires. Lieu d’accueil et d’échange avec les autres cultures, Sked va continuer à promouvoir la langue et la culture bretonne, la faire vivre, la développer, réunir, fédérer et animer son réseau d’associations. Et tenter de le faire – comme son nom l’indique – avec éclat.

> Pierre Fourel

Pierre Fourel