Accueil / À la Une / Écosse. Nouveau succès pour une manifestation indépendantiste

Écosse. Nouveau succès pour une manifestation indépendantiste

Hier après-midi, c’est sous une nuée de drapeaux écossais, catalans et européens que plus de 10 000 personnes se sont rassemblées dans les rues de Dumfries, dans le sud-ouest de l’Écosse. Ils étaient appelées à se rassembler en soutien à l’indépendance de l’Écosse. C’est l’association All Under One Banner (Tout le monde sous le même drapeau) qui organisait l’événement comme il y a quelques semaines à Glasgow. C’est une association qui n’est pas liée au SNP, même si ce dernier apporte évidemment son soutien. Son but est de rassembler dans toute la société écossaise, plus large que le seul SNP.

Ce “score” de 10 000 personnes (annoncé par la police écossaise) est le signe d’un large succès. Surtout après les 60 000 personnes qui avaient défilé à Glasgow lors de la dernière manifestation. La région de Dumfries & Galloway est considérée comme la région la moins pro-indépendance d’Écosse. Lors du référendum en 2014, plus de 65 % des habitants avaient voté contre. Les organisateurs espéraient entre 1 000 et 2 000 personnes pour qualifier la manifestation de succès. Ils ont donc explosé toutes les attentes. Même celles du député local Tory Oliver Mundell qui prévenait les organisateurs du non-sens d’organiser la manifestation à Dumfries et leur annonçait un échec total.

Les organisateurs avaient quand même organisé des bus à partir de Glasgow pour grossir le nombre mais il n’en reste pas moins qu’ils ne s’attendaient pas à autant. Les indépendantistes de Glasgow étaient encouragés à apporter de la nourriture à donner aux banques alimentaires locales. Difficile de reprocher aux indépendantistes écossais d’être de vulgaires égoïstes. C’est le nationalisme civique à l’écossaise. D’ailleurs beaucoup d’Anglais l’ont également compris et certains ont fait le déplacement jusqu’à Dumfries pour afficher leur soutien avec les couleurs anglaises.

Récemment Nicola Sturgeon a déclaré qu’elle avait l’intention de relancer le débat sur l’indépendance de l’Écosse. Les affres du Brexit pourrait cette fois-ci donner la majorité à l’indépendance.

Des supporters anglais de l’indépendance écossaise.

> Maxime TOUZE

Maxime TOUZE
Titulaire du CAPES de breton depuis juin 2016, Maxime TOUZÉ écrit des articles en langue bretonne depuis juin 2014 pour Bremañ et Pobl Vreizh principalement.