Accueil / À la Une / Succès pour la manif de soutien à la filière bilingue de Châteaubriant

Succès pour la manif de soutien à la filière bilingue de Châteaubriant


Environ 100 personnes se sont rassemblées hier (samedi 31 mars) à Châteaubriant pour demander l’ouverture d’une filière bilingue breton-français en maternelle à Châteaubriant. Malgré un effectif suffisant, l’académie de Nantes refuse l’ouverture en arguant du manque d’enseignants. De leur côté, les syndicats affirment que deux enseignants au moins seraient volontaires pour prendre ce poste, s’il était créé.

Cette année, l’académie a également refusé l’ouverture d’une filière bilingue à Guérande et écarté la possibilité de mettre ne place une filière bilingue au collège Libertaire Rutigliano de Nantes, en continuation de la filière du premier degré des écoles des Marsauderies et des Batignoles (actuellement, seule une option breton est proposée au élèves de la filière bilingue à partir de la 6eme).

Selon un des participants, « cela fait 12 ans que l’académie balade parents et enseignants, toujours avec les mêmes prétextes, sans chercher sérieusement à recruter et à former des enseignants bilingues. » Et les organisateurs de pointer une discrimination : dans l’académie de Rennes, les filières bilingues ouvrent maintenant beaucoup plus facilement. « À 15 élève, on aurait ouvert dans l’Académie de Rennes, mais dans l’académie de Nantes ce n’est pas possible », explique un des organisateurs. Une discrimination liée, bien entendu, à la séparation administrative entre le Pays nantais et les autres territoires de Bretagne…

En plus des représentants de l’association Div Yezh, le syndicat SNUipp-FSU et l’Union démocratique bretonne étaient représentés.

> La Rédaction

La Rédaction
Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.