Accueil / À la Une / La Culture vendue à des promoteurs à Quimper

La Culture vendue à des promoteurs à Quimper

À Quimper, un certain nombre de dossiers gérés par la municipalité posent problème : reconstruction prévue des Halles, déménagement hors centre-ville de la Maison des Associations… Pour être vigilants sur ces dossiers, un « Kollectif Bro Kemper » vient de se mettre en place à l’initiative de l’UDB et dautres militants bretons.

Parmi les dossiers gérés de façon opaque par la municipalité, il y a celui de la réaffectation des locaux de Radio Breizh Izel qui doit prochainement déménager. Le Kollectif en a profité pour lancer un appel à rassemblement via un communiqué de presse : « la municipalité de Kemper a fait connaître récemment son intention de vendre à des promoteurs 3 bâtiments, qui ne sont plus ou ne seront plus occupés. Parmi ceux-ci figurent les locaux occupés par la radio France bleu Breizh Izel […]. Ils seraient déjà en passe d’être vendus, si l’on en croit une indiscrétion révélée par le Télégramme le 10 février, et commise par un cabinet d’architectes […]. Selon la méthode habituelle, conjuguant rapidité de la décision (personnelle) et de l’exécution, Ludovic Jolivet [ndlr : le maire de Quimper] annonce une conférence de presse pour confirmer ce couac, qui fait un peu désordre, et pour mettre la population devant le fait accompli, sans qu’elle n’ait rien à dire… »

Au-delà de cette précipitation, le Kollectif remet en cause cette décision estimant qu’il y a suffisamment de restaurants et de brasseries au centre ville de Quimper et qu’à l’inverse, « les locaux à usage associatif et culturel vont tous disparaître du centre ville ». Avant d’ajouter : « Ce nettoyage par le vide culturel témoigne du peu de cas dont témoigne la municipalité vis à vis de la culture, du monde associatif, et des nombreuses actions et événements qui sont organisés dans la ville, facile d’accès pour toutes et tous en soirée (ce qui serait moins le cas dans les quartiers périphériques). »

Il demande donc à la municipalité de « surseoir à cette décision » et de « destiner les locaux de RBI à une vocation culturelle »

Le rassemblement s’est déroulé ce vendredi 23 et environ une quarantaine de personnes de divers partis et associations ont répondu à l’appel du Kollectif Bro Kemper. Rendez-vous a été pris pour les suites de l’action.

> Christian Pierre

Christian Pierre
Né en 1949, Christian PIERRE est membre de l'UDB depuis 1977 et du bureau de sa fédération depuis 1979. Très engagé pour la Bretagne, il est très investi aussi dans les Droits de l'Homme, comme à l'ACAT (ONG chrétienne de lutte pour l'abolition de la torture et contre la peine de mort) dont il est coordonnateur régional. Il milite enfin pour les droits du peuple palestinien.