Accueil / Degemer / Thèmes / Culture & Sport / Le patrimoine du pays de Pontivy en BD

Le patrimoine du pays de Pontivy en BD

Les abonnés du Peuple breton (version papier) ou du Télégramme ont pris l’habitude de voir des dessins de presse de Niko. Notre mensuel a aussi publié pendant plusieurs mois des planches de la bande-dessinée « Les bretonnants voyageurs », une ballade patrimoniale dans le pays de Pontivy. Celle-ci va être rééditée à destination du grand public.

Le Peuple breton : Ta bande-dessinée « les Bretonnants voyageurs » a eu plusieurs vies. Peux-tu nous les rappeler ?

Niko : Oui, c’est vrai qu’elle a connu plusieurs époques. Au tout départ, c’était un amusement privé entre mes amis Gaël, Yann et moi-même. Je m’amusais à nous croquer dans un style très cartoon, presque manga. Le nom même de la BD était différent, il s’intitulait « Les baladiens bretonneux ». Il y a deux planches réalisées dans mes archives, elles deviendront peut être un jour le « Tintin au pays des Soviet » des Bretonnants Voyageurs ! Puis, j’ai senti que ce pouvait être un projet à part entière et j’ai commencé à travailler le trait et réaliser deux planches dans ce nouveau style. Ces deux planches pilotes m’ont d’ailleurs servi pour présenter cette BD aux porteurs du projet. Ainsi commençait la deuxième vie de cette BD. Et nous parlons de la troisième en ce moment même…

Le Peuple breton : Aujourd’hui, elle continue son voyage…

Niko : Oui, enfin ! Depuis le temps qu’on me le demandait ! J’ai été approché par Istur 3.0, jeune maison d’édition qui a vocation à créer beaucoup de contenu institutionnel, presque essentiellement sur la culture celte, bretonne, et le projet est vaste ! Nous commençons donc par une souscription, parallèlement à un crowdfounding sur la plateforme Kengo, dédiée aux projets bretonnants. Il y a beaucoup de travail en communication à fournir pour obtenir un maximum de souscriptions et de soutiens. Nous devons faire parler de cette sortie et c’est un immense travail !

Le Peuple breton : Est-il prévu de partir à l’aventure au-delà du pays de Pontivy ?

Niko : c’est mon vœu le plus cher ! Il y a tant à dire, à raconter ! Des lieux sont déjà à l’étude… Et puis, il y a également les autres projets que Istur 3.0 qui sont tout autant passionnants.

Le Peuple breton : D’autres projets ?

Niko : En plus de ceux d’Istur 3.0 dont je parlais précédemment, il y a tous les travaux en cours dans le cadre de mon métier de dessinateur-illustrateur, comme dessinateur de presse, mais également dans le cadre de la communication institutionnelle. La liste pourrait être bien longue.

 

Téléchargez le bulletin de souscription.

> La Rédaction

La Rédaction
Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.