Accueil / Degemer / À la Une / Un réveillon breton ? Suivez le guide !

Un réveillon breton ? Suivez le guide !

La Saint Sylvestre, « Nozvezh Kalanna », approche à grands pas. Mais que faire cette nuit-là ? Si vous avez envie de danser, ou simplement de passer une soirée conviviale entre amis en mangeant et en écoutant de la musique, Le Peuple breton vous propose trois événements.

Cette nuit-là sont en effet organisés trois grands festoù-noz : à Quimper, à Saint Thégonnec et à Caudan. Dans une démarche unitaire, les organisateurs de ces trois événements ont décidé d’organiser une conférence de presse commune, à laquelle Le Peuple breton était convié. Deux maîtres mots sous-tendent ces trois festoù-noz : convivialité et solidarité. Une solidarité envers la langue et la culture bretonne aussi bien qu’une solidarité dans le domaine des Droits de l’Homme.

Les Droits de l’Homme concernent plus spécialement le fest-noz de Saint-Thégonnec. Cela fait 28 ans qu’il est organisé par le groupe Amnesty International de Morlaix, d’abord à Plouigneau, et depuis 16 ans à Saint-Thégonnec où la salle est mise à disposition par la municipalité pour l’association Bloaz-Nevez, mise sur pied pour soulager Amnesty dans l’organisation du fest-noz. À cette occasion, Amnesty présente chaque année dix cas d’atteinte aux Droits de l’Homme où que ce soit dans le monde, en demandant au public de signer des pétitions en leur faveur. 1827 signatures en 2015, 2382 en 2016. Pas étonnant car les Droits de l’Homme n’ont guère progressé pendant ce temps…

À Quimper, c’est le fest-noz Kalanna dont le but est le soutien à la langue bretonne. Les bénéfices viendront en aide à deux projets du Pays de Quimper, l’ouverture d’un 3ème site Diwan et d’un 2ème site de la filière bilingue publique Div Yezh, ainsi qu’à la campagne de communication en faveur des filières bilingues. Pour Kalanna, ce sera seulement la 4ème édition après 2008, 2009, puis 2016. Gageons qu’il y en aura d’autres ! La solidarité lors de Kalanna se décline aussi au travers d’un geste envers les personnes en difficulté qui par l’intermédiaire du CCAS et du Secours populaire paieront 3 € l’entrée du fest-noz.

À Caudan enfin, dans le pays de Lorient, c’est l’association Tarzh an Deiz (l’Aurore) qui organise le fest-noz, pour sa 23ème édition. Une référence donc ! Tarzh an Deiz, c’est toute l’année des cours hebdomadaires de breton, des séances d’histoire contée de la Bretagne, des séances de chants, des rencontres entre bretonnants, etc. C’est aussi l’organisation de la finale vannetaise du Kan ar Bobl. Toutes choses que l’on peut retrouver sur la page Facebook « Tarzh an Deiz Caudan ». En organisant un fest-noz le 31 décembre, l’association veut montrer que « la culture bretonne est bien vivante en dehors des festivals de l’été et que la musique bretonne est bien une musique vivante d’aujourd’hui ».

Pour ce réveillon, les formules sont assez différentes :

À Saint Thégonnec, ce sera crêpes et sandwiches toute la nuit avec soupe à l’oignon vers 3h30. Le fest-noz commence à 21h45, l’entrée est à 11€, les billets sont disponibles en ligne.

À Quimper, on peut choisir le fest-noz seul (8 € avant, 12 € sur place) ou fest-noz + repas (hors boisson) pour 35 €. Un partenariat avec Slow Food – Palais de Cornouaille permettra de fournir un repas (à partir de 21h) où légumes et viande seront bio et de production locale. Le repas sera servi dans la même salle que le fest-noz. Réservation en ligne aussi. Il est important aussi de savoir que tables et chaises permettront à celles et ceux qui le souhaitent de venir avec leur pique-nique (sans les boissons, evel just !)

À Caudan, c’est un peu différent sachant que pour des questions de place, le repas et le fest-noz auront lieu dans deux salles séparées, n’empêchant pas de passer du 1er au 2ème en cours de soirée. Fest-noz tout seul à 12 €, ou repas (à partir de 20h30) + boissons + fest-noz pour 65 € tout compris. Uniquement sur réservations au 06 86 05 89 01 ou au 06 83 45 34 66.

Il est temps maintenant de parler danse et groupes. Il y aura bien sûr la qualité dans les trois soirées. Il serait long de donner ici la liste de tous ceux qui y joueront ou chanteront. Quelques noms quand même. À Caudan, on dansera sur plancher avec par exemple Le Bour-Bodros Quintet, Startijenn et un groupe 100 % féminin prometteur avec son kan ha diskan polyphonique, Chuchumuchu. Les organisateurs insistent sur le fait qu’on trouvera aussi bien du breton que du gallo. A Saint Thégonnec, il y a deux salles en parallèle. On trouvera en autres dans la 1ere Plantec et War Sav et dans la 2ème Boest an Diaoul Orchestra. Quant à Quimper, on dansera avec Dour/Le Pottier Quartet, Guichen, Hiks, O’Tridal, etc. Et l’événement du fest-noz Kalanna : en décembre 2012, le fest-noz avait été inscrit au Patrimoine immatériel de l’Humanité par l’UNESCO. Cinq ans après, le fest-noz Kalanna, qui se déroule en partenariat avec Breizh 5/5 et la Redadeg, sera le tout 1er fest-noz placé sous le patronage de l’UNESCO !

Comme il est dit plus haut, la liste des artistes cités n’est pas exhaustive, mais si vous hésitez entre les trois festoù-noz, il vous suffit d’aller faire un tour sur le site de Tamm Kreiz ! Et de passer un bon réveillon.

> Christian Pierre

Christian Pierre

Né en 1949, Christian PIERRE est membre de l’UDB depuis 1977 et du bureau de sa fédération depuis 1979. Très engagé pour la Bretagne, il est très investi aussi dans les Droits de l’Homme, comme à l’ACAT (ONG chrétienne de lutte pour l’abolition de la torture et contre la peine de mort) dont il est coordonnateur régional. Il milite enfin pour les droits du peuple palestinien.

f6c1734989ab943214bb7fef148bd55ekkkkkkkk