Accueil / Degemer / À la Une / 10 panneaux bilingues sur les routes nationales ?

10 panneaux bilingues sur les routes nationales ?

Dans un communiqué daté du 26 novembre, le collectif Ai’ta se réjouit que la langue bretonne ait enfin « droit de cité sur les routes nationales ». En cause, la récente déclaration de la communauté de communes Auray-Quiberon Terre Atlantique qui dit vouloir installer 10 panneaux signalétiques culturels et touristiques bilingues.

La symbolique n’est pas neutre pour le collectif Ai’ta qui constate que l’annonce des premiers panneaux bilingues en Bretagne se fait à « l’endroit même où plusieurs panneaux signalétiques neuf uniquement en français ont été démontés » par lui ces derniers mois. Le collectif milite depuis des années maintenant pour la systématisation de la bilinguisation de la signalétique tant routière que ferroviaire, touristique et plus généralement dans les services publics. Une idée qui commence à germer, à mesure également que la pression des brittophones s’accentue, malgré parfois des plaintes. Ainsi, Ai’ta note que « c’est la décision qu’a pris récemment le Conseil Départemental du Finistère par exemple pour l’ensemble du réseau routier sous sa responsabilité dans le cadre son schéma départemental en faveur de la langue bretonne 2016/2021. Cette demande est de plus strictement conforme aux dispositions de la convention État –Région signée en octobre 2015 mais toujours non appliquées ! ».

Chat échaudé craint l’eau froide : le collectif Ai’ta se demande tout de même s’il s’agit d’un « simple affichage ou [d’une] décision historique » ? La décision finale sera rendant le 1er décembre et le collectif souhaite des panneaux totalement paritaires français-breton. Affaire à suivre donc…

> La Rédaction

La Rédaction

Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.

180ce39b34412b5698f82e4aeba0d5c8PPPPPPPPPPPPPPPP