Accueil / Degemer / À la Une / Dastum propose des chants traditionnels inédits

Dastum propose des chants traditionnels inédits

Il y a peu, Le Peuple breton relatait le fest-noz très festif organisé pour les 20 ans de Startijenn. Le même jour avait lieu un autre événement beaucoup plus traditionnel, mais non moins important dans le monde de la musique bretonne, ou plus précisément dans le monde du chant : la sortie dévoilée par Dastum d’un double CD de la collection « La Bretagne des Pays » qui se propose d’en livrer un large aperçu au travers d’enregistrements souvent inédits réalisés, excusez du peu, entre 1916 et 1978.

L’Histoire démarre en 1916, quand Jean-Marie Le Gall, poilu de Scrignac, enregistre un chant depuis un camp de prisonniers en Allemagne ! Il se poursuit avec les grands acteurs de la renaissance du fest-noz dans les années 1950, j’ai nommé : Catherine Guern, François Ménez, Jean-Marie Plassart, François-Louis Gall, Gwilhou Rivoal… Le double CD de Dastum a demandé deux ans et demi de travail. Il était à cette occasion présenté par Ronan Guéblez, président de Dastum, Yann Le Boulanger, président de Dans Tro, Françoise Péron, présidente du Parc d’Armorique, et Régis Le Goff, maire de La Feuillée. Les 67 titres font la part belle au chant à danser, mais donnent également à entendre de magnifiques pièces de chant à écouter. Parmi d’autres, un extrait qui avait été livré par Phine Lozac’h(qui chanta longtemps en Kan ha diskan avec sa soeur Zéphirine sous le nom des sœurs Lozac’h.

C’est un extrait de la Pastorale de Poullaouën, étonnante survivance d’une très ancienne forme de théâtre, très populaire dans la commune, où on considère que le fest-noz est reparti en décembre 1954. La pastorale faisait partie de ces traditions théâtrales qui occupaient les soirées à une époque où la télévision n’existait pas. D’ailleurs, si les gens avaient eu la télé, ils n’auraient guère pu la regarder puisqu’en dehors des bourgs, la « fée électricité » qui avait en général atteint les centre-bourgs bretons avant la Guerre 39-45, a fini d’arriver dans certaines fermes bretonnes en… 1964 (en 1956 à Poullaouën !) alors qu’à Paris, la « Ville lumière », les débuts de l’éclairage électrique se situe vers 1880 !

Le livre d’accompagnement du CD donne les paroles des chansons et leur traduction du breton. Il propose également une présentation du pays, un historique des collectes, des éclairages sur les particularités du chant, de la langue, de la danse.

Double CD Pays Montagne – Chanteuses et chanteurs de tradition, 33 + 34 plages, livret de 168 pages, 17 €. Distribution Coop Breizh. Également en vente par correspondance auprès de Dastum, 16 rue de la Santé, 35000 Rennes. Tél. 02.99.30.91.00 ; courriel : vpc@dastum.bzh

> Christian Pierre

Christian Pierre

Né en 1949, Christian PIERRE est membre de l’UDB depuis 1977 et du bureau de sa fédération depuis 1979. Très engagé pour la Bretagne, il est très investi aussi dans les Droits de l’Homme, comme à l’ACAT (ONG chrétienne de lutte pour l’abolition de la torture et contre la peine de mort) dont il est coordonnateur régional. Il milite enfin pour les droits du peuple palestinien.

aa1616a96f2b88851e92ecb9cd7d9dbfzzzzzzzzzzzzzzzzz