Accueil / Degemer / À la Une / Premier discours en mohawk au parlement du Canada

Premier discours en mohawk au parlement du Canada

marc-miller-2

En ce début du Mois national de l’histoire autochtone, le député libéral Marc Miller a prononcé un bref discours en kanien’kéha, langue mohawk du territoire Montréalais. M. Miller étudie depuis un an cette langue réputée très difficile. Son geste a été salué par divers représentants des communautés autochtones mohawk, qui espèrent un impact positif sur la santé de leur langue, parlée par moins de 3 % des quelques 7 000 habitants de Kahnawake (Québec). Des programmes d’immersion pour les enfants et les adultes y sont aujourd’hui proposés pour l’enseigner, mais les anciens pensionnats autochtones ont eu un impact dramatique sur sa transmission.

Le député a notamment dit dans son discours : « Je suis fier de me tenir ici et de parler en langue mohawk. Espérons que cela puisse nous aider à devenir de meilleurs amis ». On aimerait que nos députés français en fassent autant, encore faudrait-il que la Constitution les y autorise…

> Geoffrey Roger

Geoffrey Roger est maître de conférence en langue et civilisation françaises à la University of London Institute à Paris.
76ed5ec6f658f96831c82723ea0f23dbIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII