Accueil / Degemer / À la Une / Aurélien Boulé, candidat sur la 2e circonscription de Loire-Atlantique (Nantes)

Aurélien Boulé, candidat sur la 2e circonscription de Loire-Atlantique (Nantes)

Aurélien Boulé

Aurélien est militant à l’UDB Nantes depuis plusieurs années. Il se présente sur Nantes 2 accompagné d’Axelle Rama sous le label Oui la Bretagne.

Notre présence aux élections législatives permet de diffuser et de médiatiser un certain nombre d’idées, qui peuvent parfois être peu connues en Haute-Bretagne. Ainsi, alors que l’on assiste à une métropolisation à outrance, et à la reproduction à de plus petites échelles du système jacobin centralisateur, les nantais sont souvent peu sensibilisés à la coopération entre les territoires et à la valorisation de leurs complémentarités.

Le discours que porte l’UDB, notamment sur la nécessité d’agir pour dessiner une Bretagne nouvelle, à la fois réunifiée et maîtresse de ses ambitions, trouve cependant un écho certain, et de plus en plus chez de jeunes nantais.

Il faut amplifier cette dynamique, tout en l’articulant à l’élaboration d’un véritable projet politique, recoupant tous les champs de la société.

En effet, alors que la France sort affaiblie par des décennies de politiques centralisatrices et libérales, l’échelon régional apparaît comme le niveau d’action le plus pertinent pour une stratégie économique et sociale solidaire, de promotion des particularités culturelles et de transition énergétique.

Il est plus que nécessaire de construire enfin une société bretonne au service des femmes et des hommes qui la composent. Avec Axelle Rama, ma suppléante, nous nous inspirerons de ce vieil adage : « Agissons local, pensons global » !

Pour cela, nous militerons d’abord pour de nouvelles institutions, au service du peuple. Il faudra ainsi favoriser l’émergence d’une nouvelle république, fédérale, autour d’une France valorisant enfin les richesses issues de sa diversité. Nous agirons pour que la Bretagne soit dotée d’institutions autonomes et qu’elle maîtrise les moyens de son développement, en procédant également à sa réunification administrative. Parallèlement à ces chantiers, nous construirons une Europe fédérale et solidaire des peuples et des régions.

Le deuxième grand axe de notre mandat sera d’établir un nouveau pacte social, solidaire et laïc. Il est impératif de reconnaître les droits culturels du peuple breton, notamment le droit effectif pour tout Breton d’accéder à la connaissance de son histoire, de sa culture et des langues de Bretagne. Mais aussi d’œuvrer pour l’établissement d’un régime résolument démocratique tant sur le plan individuel que collectif, en combattant toutes les formes de discriminations telles que la xénophobie, le racisme, le sexisme ou l’homophobie. Alors que nous traversons des temps troubles, notre État de droit doit rester intransigeant sur la préservation de la laïcité et s’opposer aux dérives religieuses et communautaires.

Enfin, les vicissitudes économiques et sociales jettent encore dans la misère trop de personnes. L’urgence est à la construction d’une nouvelle économie, régulée et écologiste. Nous affirmerons la primauté de la personne humaine et du travail sur le capital et la nécessité d’une régulation, en orientant l’économie par la puissance publique et l’action citoyenne. Cela s’accompagnera par le fait de valoriser le rôle primordial des organisations syndicales, professionnelles et des associations pour plus de démocratie dans l’économie. Nous défendrons la transition énergétique en réorientant l’agriculture vers des modèles durables et en renonçant aux énergies nucléaires et fossiles. Et nous mettrons en place l’autonomie énergétique de la Bretagne, basée sur les énergies renouvelables, notamment liées à la mer.

> La Rédaction

La Rédaction
Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.
6da4b28290797ca54d9914cada481a19FFFFFFFFFFFFFFFF