Accueil / Degemer / À la Une / Saint-Herblain : quand Étienne Minoungou porte la voix d’Aimé Césaire

Saint-Herblain : quand Étienne Minoungou porte la voix d’Aimé Césaire

Etienne-Minoungou

Au lendemain de la passation des pouvoirs à Paris, il ne m’est pas désagréable de retenir d’abord dans l’actualité un événement culturel herblinois qui fait contrepoint à ce moment franco-parisien qui ne se laisse pas ignorer.

Samedi soir à la Maison des Arts, Étienne Minoungou, comédien et metteur en scène burkinabé, célèbre depuis vingt ans en Afrique noire, aux Antilles et apprécié maintes fois en divers lieux d’Europe, prêtait sa voix, son art et son engagement physique spectaculaire au grand poète martiniquais Aimé Césaire, en interprétant seul sur le mode théâtral de larges extraits du Cahier d’un retour au pays natal, paru en 1939.

Il ne serait pas injuste de pousser la malice – avec gravité – jusqu’à voir dans cette œuvre à genèse séculaire le fruit d’une migration triple et croisée, forcée ou volontaire, chantée ou honnie, entre l’Europe colonisatrice, l’Afrique exploitée notamment par l’esclavage et les Antilles, européanisées après leur nettoyage ethnique et vouées à produire par le travail forcé des produits destinés aux pays des migrants conquérants.

L’une des forces du texte de Césaire et de son interprétation par Minoungou est d’articuler douloureusement et patiemment l’acceptation de ce réel dramatique et d’un chant d’espoir dans l’unité profonde, un jour, de tous les hommes et femmes debout.

La grande salle de la Maison des Arts était pleine. Tant mieux !

> Michel FRANCOIS

Michel FRANCOIS

Michel François habite Saint-Herblain où il fut élu municipal de 2004 à 2012. Pilier de l’UDB en Loire-Atlantique, il écrit régulièrement sur son blog: http://stervlan-mf.over-blog.com/

e21fd24feb7dae4ff954fbc2fce2530fjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj