Accueil / Degemer / À la Une / Retour sur les 50 ans de la Confédération War ’l Leur

Retour sur les 50 ans de la Confédération War ’l Leur

50 ans war'l leur
1967-2017 : la Confédération War ’l Leur fêtait le week-end du 1er mai ses 50 ans. Forte de ses 66 cercles, actuellement présidée par Solenn Boënnec et dirigée par Tristan Gloaguen, elle fédère des cercles des 5 départements bretons plus une fédération des « cercles émigrés ».

Quelques dates importantes (parmi beaucoup d’autres) : 1967, création de la fédération ; 1980, lancement de la commission Broderie ; 1988, transformation de la fédération en confédération. En 1989, création du spectacle Tradition des Rythmes au festival d’ « Arts et traditions populaires du Monde » de Confolens. Grand moment s’il en fût avec le Bagad Kemper, Storvan, Yann Fañch Kemener, Roland Becker, etc. et avec, côté danses, Alan Pierre, une des figures emblématiques de War ’l Leur. Six mois de préparation pour un triomphe ! En 1997, pour les 30 ans, c’était la création du spectacle Kalon ar Dañs.

Depuis la création sous la présidence de Paul Morin, ce sont Jean-Pierre Touchée, Marcel Kerloc’h, Jean-Yves Le Poec et Joelle Dubois qui se sont succédés à la tête de la Confédération jusqu’à l’arrivée de Solenn Boënnec.

Les festivités du 50ème anniversaire se sont déroulées sur trois temps forts. Le vendredi soir au Pavillon à Quimper, a eu lieu à guichets fermés la représentation du spectacle « Dañs Akademi » avec environ 60 parmi les meilleures danseuses et danseurs de Bretagne, sous la houlette d’Erik Marchand en chef d’orchestre. Dañs Akademi, c’est aussi 12 musiciens de référence (comme les frères Yannick Martin-Tangi Josset), 7 chorégrapahes, 5 costumiers. C’était la dernière de ce magnifique spectacle qui tournait déjà depuis 3 ans.

Le samedi après-midi, où le soleil absent en semaine avait fait sa réapparition, les différentes fédérations de War ’l Leur passaient chacune leur tour Place St Corentin pour présenter des danses alliant en quelques minutes la tradition et la modernité, tant dans les danses que dans les costumes. Ce sont environ 500 danseurs qui ont animé le spectacle « Trans Breizh Express ».

Enfin le soir toujours au Pavillon, avait lieu un méga fest-noz où l’on trouvait aussi tradition et modernité. On y trouvait par exemple Erik Marchand qui y chantait en kan ha diskan avec une des icônes du genre, Marcel Guilloux, 87 ans, excusez du peu ! Et pour finir, dans un style totalement différent et déchaîné, les Ramoneurs de Menhirs accompagné eux de Louise Ebrel, fille comme chacun sait d’Eugénie Goadec. Pas grand chose à envier à Marcel, Louise allant, elle, sur ses 85 ans cet été !

> Christian Pierre

Christian Pierre
Né en 1949, Christian PIERRE est membre de l'UDB depuis 1977 et du bureau de sa fédération depuis 1979. Très engagé pour la Bretagne, il est très investi aussi dans les Droits de l'Homme, comme à l'ACAT (ONG chrétienne de lutte pour l'abolition de la torture et contre la peine de mort) dont il est coordonnateur régional. Il milite enfin pour les droits du peuple palestinien.
8ff21db70dc54858b0958b22a626b672_____________________