Accueil / Degemer / À la Une / Christian Vélot : « bien sûr que les OGM existent en France ! »

Christian Vélot : « bien sûr que les OGM existent en France ! »

Christian Vélot

Le biologiste Christian Vélot intervenait samedi dernier à l’université de sciences de Lorient dans le cadre des rencontres internationales de résistance aux OGM. Présent durant tout l’événement, Le Peuple breton y revient et livre à ses lecteurs un condensé de son propos.

Si on voulait résumer le propos de Christian Vélot, il serait le suivant : quand on perd la bataille du vocabulaire, on perd une grande partie de la bataille ! En cause ? Les OGM ou « organismes génétiquement modifiés » dont la terminologie ne convient pas au biologiste : « au départ, il s’agissait des organismes génétiquement manipulés ». Pour lui, il faut revenir au fondement du vocabulaire pour être précis dans son propos : ainsi, une plante transgénique ne « résiste » pas aux pesticides, elle devient « tolérante » ce qui veut dire qu’elle absorbe tout, mais que cela ne lui fait rien. En aucun cas, elle ne résiste puisqu’on retrouve ces pesticides dans la plante et donc dans notre organisme une fois celle-ci ingérée.

« Qu’importe », nous diront les incrédules puisque de toute façon, on ne cultive pas d’OGM en France. Le grand public a en effet parfaitement intégré le fait que la seule plante transgénique autorisée en Europe, le maïs Monsanto 810, est interdite en France depuis 2008. Mais outre le fait que les ports, notamment bretons, importent massivement du soja OGM d’Amérique du Sud pour l’alimentation animale, on ignore généralement que d’autres plantes mutées comme le colza ou le tournesol sont des OGM bien que considérées comme conventionnelles du point de vue du droit ! On appelle cela des OGM cachés ou clandestins. Les multinationales qui les produisent comme Monsanto ou Limagrain mentent donc délibérément au grand public : comprenant les populations refusent majoritairement la manipulation du vivant, elles cherchent désormais à leur faire manger des OGM à leur insu, sans qu’elles sachent que ç’en est ! Qui pourrait s’opposer à quelque chose dont il n’est pas au courant ?

Mais Christian Vélot va plus loin et dénonce les études liées aux OGM. « Celles-ci sont pratiquées sur des rats durant 3 mois. Or, un rat vit en moyenne 2 à 3 ans. Pour avoir une idée des effets des OGM, il faudrait faire des tests sur le long terme et pas sur 3 mois seulement ». C’est d’ailleurs ces tests qui ont été réalisés par son collège Joël Spirou, médecin au Criijen, et médiatisés partout dans le monde : on se souvient de ces rats aux excroissances impressionnantes faisant la Une de l’Obs notamment.

Christian Vélot oppose à la privatisation du vivant l’agro-écologie. « La démarche scientifique commence avec l’observation, pas avec la manipulation. Nul besoin de pipette pour savoir que si la terre est mouillée et qu’il a plu, cela a peut-être un rapport ! » Selon le chercheur, il aurait été prouvé par exemple que des rats bien léchés quand ils étaient petits étaient plus résistants au stress une fois adulte. Les études auraient démontrés que le fait d’être « mal léchés » éteint un gène. Le processus serait applicable à l’Homme : ainsi, une population passant subitement d’un habitat naturel à un autre pourrait impacter aussi les gènes. Bien sûr, le scientifique rappelle que les gènes n’expliquent pas tout et qu’il faut se méfier d’un certain déterminisme génétique. Avec force humour, Christian Vélot a dénoncé par exemple ceux qui prétendaient éradiquer le « gène de la violence » !

Au terme d’une conférence rondement menée, le biologiste a conclu sur une note positive en notant que les objectifs de Monsanto pour 2000 n’étaient, 17 ans plus tard, toujours pas atteints du fait d’une forte mobilisation citoyenne et notamment paysanne. De quoi prouver que la lutte paye… quand elle est menée !

> Gael BRIAND

Gael BRIAND
Gael BRIAND est rédacteur en chef du mensuel Le Peuple breton depuis 2010. Il est l'auteur de "Bretagne-France, une relation coloniale" et a coordonné l'ouvrage "Réunifier la Bretagne ? Région contre métropoles". [Lire ses articles]
d5187ba9547b115ff87b3d052eda8213ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ