Accueil / Degemer / À la Une / Blandine Sankara à Lorient ce week-end

Blandine Sankara à Lorient ce week-end

Blandine Sankara
Blandine Sankara, sœur du Président burkinabé Thomas Sankara assassiné le 15 octobre 1987, est attendue en Bretagne pour les Rencontres Internationales des Résistances aux OGM se déroulant les 28, 29 et 30 avril en pays en Lorient.

Militante pour la Souveraineté Alimentaire et l’agroécologie, Blandine Sankara est parmi les fondatrices du Collectif Citoyen pour l’Agro-Ecologie qui organisa la Marche contre Monsanto pour la Souveraineté Alimentaire de Ouagadougou (23 mai 2015). Cet événement fut catalyseur d’un mouvement de résistance aux OGM burkinabè aujourd’hui reconnu en Afrique et au delà du continent.

Deuxième édition du genre, les rencontres de Lorient suivent celles organisées en avril 2016 à Ouagadougou, au Burkina Faso, dont l’économie a subi la présence de Monsanto. Entreprise installée dans le pays grâce à Blaise Compaoré, elle est en passe de le quitter d’ici peu suite au soulèvement populaire de 2014 ayant entraîné le renversement du gouvernement. Entre temps, les petits producteurs de coton, rendus dépendants, ont beaucoup perdu.

Cette réalité, souvent méconnue du grand public, c’est ce que souhaitent présenter les organisateurs, l’association Ingalan, les faucheurs volontaires et la Coordination des Associations de Solidarité Internationale (CASI) : « Fin avril 2016, une dynamique internationale s’est enclenchée au Burkina Faso. Née d’une lutte nationale burkinabè contre le diktat des multinationales de l’agrochimie, elle s’était connectée à l’initiative qui se préparait à La Haye pour la mi-octobre, le Tribunal International Monsanto et l’Assemblée des Peuples ». Et de poursuivre : « aujourd’hui, alors que la culture du coton BT a dû être stoppée, d’autres comme le maïs, le niébé OGM sont prêts à sortir des laboratoires. La société civile burkinabè a montré que, face à la conquête OGM en cours en Afrique, une résistance est possible. » Lors de ces Rencontres Internationales de Résistance aux OGM organisées à Lorient, l’objectif est clairement de « construire ensemble la résistance et les alternatives ».

Blandine Sankara interviendra à deux reprises durant les Rencontre Internationale des Résistances aux OGM de Lorient. D’abord lors de la matinée d’ouverture le vendredi au Palais des Congrès où elle prendra la parole pour le continent africain, puis le samedi 29 à l’UBS Fac des Sciences durant la soirée OGM et pesticides, s’informer et résister.

> La Rédaction

La Rédaction
Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.