Accueil / Degemer / À la Une / D’Otxandio à Iruña, la 20ème Korrika

D’Otxandio à Iruña, la 20ème Korrika

Korrika
Batzuk veut dire « plusieurs » en basque. Le mot est composé de « bat » qui veut dire « un » et de « zuk » qui veut dire « toi ».

Les bretons connaissent bien la Korrika, cette course-relais au Pays basque qui a inspiré notre Redadeg. Partie le 30 mars, elle se prolongera durant 11 jours et 10 nuits, sans interruption jusqu’au 9 avril. Les coureurs se passent le témoin avec un double objectif : « d’une part étendre et renforcer la mobilisation des habitants du Pays Basque en faveur de la langue basque et d’autre part, collecter les fonds nécessaires au développement des centres d’apprentissage de la langue aux adultes ».

Le premier kilomètre, au départ d’Otxandio, a été dédié à la mémoire de Joseba Kanpo, fondateur de la Korrika. Au moment où nous écrivons ces lignes, cette 20ème édition de la Korrika a déjà parcouru près de 1000 kilomètres. L’AEK, l’association organisatrice explique : « Nous souhaitons qu’au Pays Basque comme ailleurs dans le monde, toutes les langues et leurs locuteurs/trices soient traitées sur un pied d’égalité. C’est une simple question de justice : il faut soutenir la réappropriation des langues minorisées et défendre les droits de celles et ceux qui les parlent. Il faut donc commencer par prendre soin de la langue basque. Notre souhait est que l’euskara se développe en situation d’égalité au quotidien et partout pour que chaque habitant-e de ce pays puisse vivre en situation d’égalité au quotidien et partout. » Tout est dit.

> La Rédaction

La Rédaction
Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.
7b8420108f330edc97fae95ab7a376f2,,,,,,,,,,,,,,,,,,,