Accueil / Degemer / À la Une / Rencontre avec Margot Abascal

Rencontre avec Margot Abascal

Article radoube PHOTO CLAIRE RIOU
Margot Abascal. Photo Claire Riou.

Et si je vous parlais de Margot Abascal ? Comment ? Vous ne connaissez pas Margot Abascal ? Mais si, rappelez vous : la renversante – que dis-je – éblouissante jeune employée des postes, gravissant tous les échelons de la société pour finir – à peine majeure – ministre avec le dos nu dans une robe de couturier. Tout cela, c’était dans un film « Promotion Canapé », un succès drôle et satirique des années 90. Les années ont passé, et la carrière artistique de la bretonne s’est allongée, et s’est également diversifiée. Aujourd’hui, Margot Abascal est à l’affiche de sa nouvelle pièce de théâtre « Ce qui vient de m’arriver est bien extraordinaire », une pièce qu’elle a elle-même mise en scène, inspirée par la vie et l’œuvre de Mireille Havet. Elle écrit également son premier long métrage, dont le tournage aura lieu à Nantes. Rencontre.

Thomas Radoubé : Parlez-nous de votre lien à la Bretagne. Vous êtes nantaise, avez réalisé vos propres films en Bretagne, avec la participation du Conseil Régional, et travaillé dans le cadre des Transmusicales, qui sont une référence culturelle en Bretagne et même dans toute la France.

Margot Abascal : Je suis née à Nantes, puis j’ai grandi en pays gallo et à Rennes, avant de partir à Paris pour faire mes études de comédienne. Je suis amoureuse de ce pays : la Bretagne ! Pour la puissance de son attachement à la culture. J’ai choisi de réaliser mes films en Bretagne pour sa beauté : sa lumière, son ambiance, son mystère… Et pour la vitalité de celles et ceux qui y vivent. J’ai tourné et projeté mes films à Nantes, Orvault, Rennes, Dinard et au Val André… J’ai aussi chanté sur scène au Katorza à Nantes avec Philippe Katerine et Noël Akchoté… Et je souhaite de tout mon cœur pouvoir mettre en scène mes pièces en Bretagne !

Qu’est-ce qui vous a amené à vouloir jouer sur les planches, et devant la caméra ?

MA : L’apprentissage des textes et la beauté du cinéma. J’ai tout commencé, l’apprentissage sur scène et mes premiers contrats professionnels, grâce au Cours Florent avec Francis Huster, François Florent, Gilles Gleize… J’y ai aussi préparé le concours du Conservatoire.

Parlez-nous de votre pièce « Ce qui vient de m’arriver est bien extraordinaire »…

MA : C’est une rencontre avec une auteure exceptionnelle, Mireille Havet dont le journal intime a inspiré la pièce. Le joli hasard a voulu que j’habite justement à côté de la place Mireille Havet… La librairie Page 189, Paris 11ème, m’a fait découvrir les journaux intimes de cette poète, remarquablement éditée par Claire Paulhan. Claire, représentante des ayants-droits, m’a donné leur accord pour que je puisse commencer le travail d’adaptation de ses textes à la scène, puis bientôt au cinéma.

Qu’est-ce qui vous a inspiré dans son journal intime, ou dans sa vie plus généralement ?

MA : Son amour de Paris et de la Bretagne ! La maman de Mireille était nantaise, Mireille a passé du temps dans le pays nantais, dans le Finistère et les actuelles Côtes d’Armor. Elle célèbre et décrit la Bretagne avec passion. Sa liberté d’esprit et sa vitalité intacte m’ont aussi beaucoup inspirée, malgré la violence des épreuves qu’elle traverse : la Grande Guerre, ses passions amoureuses, la drogue… En montant sur scène, j’éprouve le sentiment d’ainsi transmettre sa parole au public.

Comment avez vous choisi vos partenaires ?

MA : Nathalie Krebs, Mohamed Rouabhi, Frédéric Andrau, et Jean-Pierre Kalfon, merci à eux ! Leurs personnalités singulières et charismatiques m’a plu, mais aussi leur grand talent et leur confiance. Ils correspondent chacun à l’idée que j’ai des amis de Mireille ! Merci à Catherine Develay, ainsi qu’à toute l’équipe de théâtre Ranelagh, lieu magnifique, pour leur accueil précieux et fondateur. Dans l’avenir, j’aimerais beaucoup pouvoir jouer le projet en Bretagne, notamment à Nantes, au Grand T. avec Catherine Blondeau.

Beaucoup connaissent Margot la comédienne, mais vous êtes aussi musicienne. Avez vous de nouveaux projets musicaux en cours ou futurs ?

MA : J’écris toujours, et j’aime toujours autant aller au concert… Je serai bientôt sur scène en musique avec un nouveau projet, j’y pense ! J’ai fait de nombreux apprentissages en musique avec Philippe Katerine, Frank Darcel, Czerkinsky, Philippe Eveno, Gilles Andrieux, Philippe Eidel, Sylvain Vanot, Jacques Ehrhart. Leur génie, leur confiance et leur allant vers moi fut une grâce. J’ai toujours eu des inspirations très variées : de Billie Brelok à Natasha Lejeune, Sarah Mikovski, Tyni Feet, Maximum Kouette, Laetitia Sheriff, Olivier Mellano… J’ai chanté à La Sorbone aux concerts organisés par Matthias Vincenot, au China Club avec Benedict, à l’Elysée Biarritz, au Café de La Danse et au Katorza à Nantes, notamment avec Katerine et Noël Akchoté, à l’Archipel avec Sylvain Vanot, John Greaves, Laurent Valero… Je n’ai qu’une ambition : chanter sur scène. Et je viens chanter en Bretagne quand vous voulez !

Margot Abascal, dont la pièce « Ce qui vient de m’arriver est bien extraordinaire » est un succès, a été à l’affiche de nombreux films dès les années 90. Elle n’avait que 17 ans dans ce rôle qui l’a révélée au grand public comme héroïne du film « Promotion Canapé », aux côtés de grands noms du cinéma français : Thierry Lhermite, Martin Lamotte, Claude Rich… Depuis lors, elle enchaîne les rôles au cinéma : « Sagan » de Diane Kurys, « Les invisibles » de Thierry Jousse, « Le Semeur » de Marine Francen (sortie en 2017)… Mais aussi à la télévision, au théâtre et en musique. Margot met également en scène ses pièces de théâtre, a réalisé deux court métrages en Bretagne : « Florides » avec Marco Prince et « La Voix De Luna » tourné aux Transmusicales de Rennes avec Philippe Pascal et Muriel Moreno… et voit l’avenir en plus grand !

> Thomas Radoubé

Thomas Radoubé
Thomas est né en 1986. Passionné de voyages, il parcourt le monde. Mais toujours, il revient en Bretagne, à Rennes et au Croisic où il a grandi. Il travaille sur l’édition d’un premier récit de voyage, sur une pièce de théâtre et sur la réalisation d’une web-série sur l’histoire de la Bretagne.
d1ad45be21d5bb85c1e4c6d2ebdd4299------------