Accueil / Degemer / À la Une / Les Setos d’Estonie

Les Setos d’Estonie

setomaa

En Occident, lorsque l’on parle des minorités d’Estonie, on songe immédiatement aux communautés russophones. Pourtant, il existe dans ce pays plusieurs minorités autochtones, qui présentent des caractéristiques bien intéressantes, tels les Ingriens, les Vieux-Croyants ou encore les Setos. C’est à ce dernier groupe que nous nous intéresserons ici.

Cette population méconnue présente loriginalité dêtre un groupe ethnique réellement singulier tout en appartenant incontestablement au peuple estonien. Répartis au sud du lac Peïpous, entre lEstonie orientale et le raïon de Petseri (oblast de Pskov) en Russie, les Setos sont environ 3 500 dans leur région dorigine, le Setomaa, inégalement répartis de part et dautre de la frontière estorusse, et aussi, du fait de lexode rural, dans diverses villes estoniennes.

La langue seto, encore pratiquée de nos jours, est aujourdhui considérée comme un dialecte sudestonien, très proche de celui de la région voisine, le Vorumaa. Principalement dans la partie orientale du pays seto, nombre de Setos parlent néanmoins surtout russe.

traittrait long
le pbRetrouvez la suite dans l’édition papier du Peuple breton. Cliquez sur l’onglet «j’achète ce numéro » pour acquérir l’édition du PB contenant cet article. Sinon, vous pouvez aussi vous abonner pour ne rien rater !
Je m'abonne 2

J'achete

> La Rédaction

La Rédaction
Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.
ce24a48271fb3699f9d87e51b39525b0GGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGG