Accueil / Degemer / À la Une / Breton à l’université : état des lieux

Breton à l’université : état des lieux

universités Le 20 janvier dernier a vu un petit événement historique à l’université de Bretagne-Occidentale. La charte Ya d’ar brezhoneg a été signée par le président de l’université, après un vote à l’unanimité du conseil d’administration, intervenu le 22 novembre. À cette occasion, l’université avait invité la presse, les partenaires institutionnels et les associations du pays de Brest en lien avec la langue bretonne. L’occasion pour nous de faire un tour d’horizon de la place de la langue bretonne dans les différentes universités de Bretagne.

Et commençons donc par Brest. Cela faisait quelque temps que cette signature était dans les dossiers. Le président de luniversité Matthieu Gallou avait mandaté Ronan Divard, maître de conférences à lUBO et membre de lUDB, comme chargé de mission « langue et culture bretonnes » afin de monter un dossier sur les actions envisageables au sein de létablissement. Jusquici, le breton navait quune présence et une visibilité limitées. Ces dernières années ont même été caractérisées par un net recul et seule la faculté de lettres et sciences humaines bénéficie aujourdhui dune signalétique partiellement bilingue. Une grande partie de la signalétiqueun voile doubli sur léveil seto.

traittrait long
le pbRetrouvez la suite dans l’édition papier du Peuple breton. Cliquez sur l’onglet «j’achète ce numéro » pour acquérir l’édition du PB contenant cet article. Sinon, vous pouvez aussi vous abonner pour ne rien rater !
Je m'abonne 2

J'achete

> La Rédaction

La Rédaction
Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.
c9a8f0635470d8c3358c51b6bb8d66a3'''