Accueil / Degemer / À la Une / Skol an emsav, histoire d’une résistance

Skol an emsav, histoire d’une résistance

skol-an-emsav2

Il est difficile, en quelques lignes, de faire l’histoire de Skol an emsav. La quasi totalité des documents étant en breton, elle a peu intéressé. Et pourtant, ce mouvement, avec ses partenaires (Al Leur nevez et Brezhoneg yezh vew), implanté à l’origine dans toute la Bretagne et même à l’extérieur, a eu un rôle décisif dans le renouveau de la langue bretonne par les nombreuses actions qu’il a initiées et surtout la création des organisations qui constituent le paysage brittophone d’aujourd’hui. S’il fallait se demander ce qu’est devenu Skol an emsav, il faudrait parler d’une mutation vers le réseau des écoles Diwan, les ententes de pays brittophones, les radios associatives de langue bretonne, les services publics en breton de Radio France et de France 3, des nouveaux éditeurs en langue bretonne (An Here, Keit vimp bew), une troupe de théâtre comme Ar Vro bagan, les organismes de formation continue en langue bretonne, dont le centre de formation Skol an emsav lui-même, l’Office public de la langue bretonne…

Skol an emsav était à lorigine un mouvement de langue bretonne auquel aucun aspect de la vie en société nétait étranger, se traduisant par des débats, des réflexions et surtout linitiation de projets pour répondre aux besoins dune société moderne en breton.

traittrait long
le pbRetrouvez la suite dans l’édition papier du Peuple breton. Cliquez sur l’onglet «j’achète ce numéro » pour acquérir l’édition du PB contenant cet article. Sinon, vous pouvez aussi vous abonner pour ne rien rater !
Je m'abonne 2

J'achete

> La Rédaction

La Rédaction
Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.
f65ea76a37d499fc2f1a91373a1aa0e4%%%%%%%%%%%