Accueil / Degemer / À la Une / Christian Troadec à Paris pour défendre une candidature régionaliste à la présidentielle

Christian Troadec à Paris pour défendre une candidature régionaliste à la présidentielle

conf-presse-troadec

Ce lundi 9 janvier Christian Troadec avait convié la presse nationale à Paris afin de lui préciser le sens de sa candidature à l’élection présidentielle. Soutenue par la fédération de partis Régions et peuples solidaires (Union démocratique bretonne, Femu a Corsica, EH Bai, Unser Land, Partit Occtian, etc), celle-ci se veut être la première candidature régionaliste à l’élection présidentielle. Alors qu’aucune formation politique ou candidat en mesure de se présenter à l’élection présidentielle ne fait de la question de la décentralisation et de la démocratie locale un point central de son programme, Christian Troadec se veut la voix des territoires qui veulent prendre en main leur avenir.

C’est ainsi que l’une des premières mesures qu’il a présenté aujourd’hui consiste en la suppression de l’institution anti-démocratique que sont les préfets, leur nomination se faisant par décret ministériel, mais dont le pouvoir est bien supérieur à celui de tous les représentants élus par le peuple.

L’enjeu de cette conférence de presse à Paris est également de faire le point sur le nombre de parrainages actuellement obtenus (224 promesses sur les 500 nécessaires) et sur la nécessité de casser le mur médiatique entourant la candidature régionaliste. Cette démarche s’inscrit dans un contexte de durcissement récent par la loi des conditions de collecte des parrainages et de visibilité médiatique lors de la campagne pour l’élection présidentielle pour les plus petites formations, avec la prise en compte de la notoriété issue des sondages et sur les scores aux précédentes élections pour définir une certaine équité de temps de parole dans les médias.

Le temps va donc commencer à être précieux pour qu’un candidat représentant les territoires puisse être effectivement présent au premier tour de la présidentielle. Alors que la revendication d’autonomie des peuples d’Europe ne cessent de monter, y compris en France (nationalistes à la tête de la Collectivité territoriale de Corse, indépendantismes basques et catalans engrangeant les succès, importantes mobilisations en Alsace et en Bretagne contre la réforme territoriale et résultats électoraux en forte hausse), il est urgent que ce courant de pensée puisse être une option démocratique pour l’ensemble des électeurs à la présidentielle.

> La Rédaction

La Rédaction
Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.
45c9dd7c3e5eda66a5cc7e8d853217b1[[[[[[[[[[[[[[[[[[