Accueil / Degemer / À la Une / En Turquie, quand un maire ne plaît pas, il est remplacé !

En Turquie, quand un maire ne plaît pas, il est remplacé !

cartekurdistanmairesrevoques

La politique se simplifie considérablement en Turquie ces temps-ci : si on ne soutient pas l’AKP (parti du président Recept Tayyip Erdoğan), on est suspect. Les autorités administratives turques (comprenez l’État) ont en effet fait révoquer et remplacer les maires de 28 communes dont 24 au Kurdistan (parmi lesquelles les maires ou maires de quartier de Batman, Hakkari, Adana, Diyarbakir, Erzurum, Mardin, Urfa…). « Depuis juillet 2015, 42 co-maires ont été arrêtés (dont 21 femmes), 23 (dont 12 femmes) sont en détention, 3 (dont 2 femmes) sont en garde à vue, 7 (dont 4 femmes) font l’objet d’un mandat d’arrêt et recherchés. 33 co-maires ont été révoqués, dont 17 femmes », écrit André Métayer, le président des Amitiés kurdes de Bretagne. Ceux-ci, pourtant légitimement élus, sont remplacés par des administrateurs proches du parti au pouvoir. En cause ? Leur soutien – supposé ou réel – au PKK qualifié d’« organisation séparatiste terroriste » par le président.

Le Parti démocratique des peuples (HDP) compare cette prise de pouvoir au coup d’État du 12 septembre 1980 : « il n’y a pas de différence entre les mentalités qui bombardent un Parlement et les mentalités qui prennent d’assaut les municipalités en clamant avoir « pris le pouvoir » en violation de la volonté publique locale. Ce Coup illégal cible ouvertement nos municipalités et nos administrateurs locaux dans les villes kurdes, élus par 65-95 % des voix. Or, au lieu de les résoudre, cette attitude arbitraire et illégale ne fera qu’intensifier les problèmes existants et rendra la question kurde encore plus difficile. Les gens vont réclamer leurs maires ainsi que leurs conseillers municipaux démocratiquement élus. Ils ne céderont pas à cette mentalité qui ignore leurs votes et usurpe leur volonté et ne céderont pas à ce règlement illégal. »

Les manifestants opposés à ce coup de force politique orchestré par l’AKP ont été violemment dispersés à coup de canon à eau.

> La Rédaction

La Rédaction
Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.