Accueil / Degemer / À la Une / No Land, une création originale d’Olivier Mellano

No Land, une création originale d’Olivier Mellano

No land

Dans le cadre du festival des Tombées de la Nuit à Rennes, les spectateurs ont accueilli hier soir une création originale d’Olivier Mellano : No Land. Associant le bagad de Cesson-Sevigné à la voix de Brendan Perry (fondateur et chanteur des Dead Can Dance), le compositeur qui alternait entre clavier et basse a offert au public un spectacle envoûtant. C’est en tout cas le terme qui a été prononcé par plusieurs spectateurs à la fin du concert.

D’abord deux bombarbes emmenées par le chef d’orchestre résonnent place du Parlement de Bretagne. Puis, les caisses claires commencent, entamant une marche qui va durer une quarantaine de minutes. Les grosses caisses donnent le rythme et font vibrer la place. Et quand la voix de Brendan Perry se fait entendre, on bascule carrément dans une autre dimension !

Le bagad de Cesson a sonné avec coeur en témoigne le talabardeur principal qui ondulait – il n’y a pas d’autres mots. On ne peut que féliciter cette trentaine de musiciens d’avoir participé à cette création superbe qui casse les codes traditionnels comme ils l’avaient déjà fait lors de l’édition de Yaouank en 2012 avec de la musique cubaine. Sur le site d’Olivier Mellano, l’artiste explique le choix de travailler avec un bagad : « le son du bagad a toujours exercé sur moi une force d’attraction assez mystérieuse. Parallèlement, la musique traditionnelle bretonne a toujours plutôt eu l’effet inverse. Aujourd’hui, je confronte mon écriture à cet ensemble pour tenter de résoudre ce paradoxe. » On ne sait trop si le paradoxe d’Olivier Mellano est réglé, mais en tout cas, on peut dire que cela a bien plu au public rennais !

Pour ceux qui n’ont pas pu y assister, deux autres dates auront lieu en Bretagne : le 5 novembre 2016 au Quartz, à Brest, et le 13 mai 2017 au Lieu Unique, à Nantes.

> La Rédaction

La Rédaction

Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.

6483b65816226f485ec9db37df1a78ad00000000000000