Accueil / Degemer / À la Une / NDDL. Géographie d’un vote.

NDDL. Géographie d’un vote.

carte-du-vote-consultation- NDDL-le-peuple-breton

La consultation sur le projet d’aéroport a vu le camp du « oui » gagner avec 55,17% des voix et une participation inattendue (51,08%). La carte du vote amène à plusieurs réflexions.

Le premier constat saute aux yeux : le vote en faveur de l’aéroport de Notre-Dame des Landes est extrêmement fort dans le nord-ouest du département et plus particulièrement dans le Pays de Chateaubriant. Dans espace situé entre Nantes et Rennes et touché par des difficultés économiques, les électeurs ont probablement été sensibles au discours sur l’emploi. L’installation d’un équipement important à proximité d’un secteur qui a plutôt tendance à se vider de ses infrastructures a également éventuellement joué dans le résultat. D’une façon plus générale, il faut noter que le « oui » est très fort sur les limites du département, à l’exception du sud.

L’intensité du vote pour la création de l’aéroport est en effet plus réduit dans le Pays de Retz et du Vignoble. Seule la commune de Saint-Aignan de Grandlieu où les vols à basse altitude sont nombreux fait exception dans le sud-Loire. Dans le reste de ce territoire, c’est probablement le départ d’un équipement vers le nord-Loire qui a déplu aux électeurs. L’épicentre du « non » se situe dans les communes impactées par l’aéroport ou celles qui les entourent. Visiblement la présence de la ZAD, souvent présenté comme un enfer pour les riverains ne s’est pas retrouvé dans les votes.

Le vote dans la métropole Nantaise, très attendu en raison du poids démographique (et donc électoral) de cet espace urbain est quant à lui assez surprenant. Le score à Nantes aura été très serré avec seulement 100 voix du « oui » sur le « non » et d’une façon générale le « oui ». Dans les autres communes de la métropole les résultats se situent dans la moyenne dans la plupart des communes mais sont favorables au « non » dans six d’entre-elles. Malgré le soutien très important de Nantes Métropole au projet d’aéroport, le vote des citoyens est plus contrasté.

La carte du vote montre que les considérations géographiques, si elles ne sont pas les seules, ont joué un rôle important dans ce scrutin. Le taux de participation montre également d’un certain souhait de pouvoir s’exprimer. Alors que ceux qui s’opposent aux consultations car les citoyens de répondraient pas à la question mais sanctionnent celui qui la pose tombe dans le cas de ce vote.. Alors que le François Hollande qui a initié cette consultation est au plus bas dans les sondages, le résultat qu’il porte l’a emporté.

> Arno MAHE

Arno MAHE
Né en 1986 à Nantes, Arno MAHÉ écrit régulièrement pour le peuple Breton papier et en ligne.
919be92a9e34131851c84b397b095d3eDDDDDDDDDDDDDDDDDDD