Accueil / Degemer / À la Une / L’UDB Jeunes en marche pour le train

L’UDB Jeunes en marche pour le train

départ marche
Il y avait du monde au départ de la marche.

L’UDB Jeunes a lancé hier sa marche visant à sensibiliser le public sur le risque qui pèse sur les lignes transversales et plus particulièrement pour cette édition sur le tronçon Landerneau-Quimper. L’année dernière, les militants avaient arpenté les kilomètres reliant Auray à Saint-Brieuc pendant plusieurs jours.

Le lancement s’est réalisé devant la gare de Landerneau en compagnie notamment de la CGT cheminot venue encourager les jeunes pour cette marche.

Christian Guyonvarc’h, vice-président de Brest Métropole, a tenu un discours apprécié en commençant par dire que « « marcher pour le train » prend ici tout son sens car l’état d’abandon dans lequel les autorités compétentes (L’État et SNCF-Réseau) ont laissé la voie Landerneau-Quimper depuis des décennies fait que bientôt on aura plus vite fait de se déplacer à pied… »

Cependant, « une première victoire semble à portée de main ». « Mon ancien collègue Gérard Lahellec, vice-président aux transports du Conseil régional, a annoncé, le 8 juin devant le comité d’Iroise, que la Région et le Conseil départemental du Finistère acceptaient d’ajouter à leurs contributions initiales 4 millions € supplémentaires, comme une avance sur la participation attendue de L’État, afin que les travaux de rénovation de la voie puissent commencer en décembre 2016 ou tout début 2017. Gérard Lahellec en a profité pour annoncer que l’objectif pour la Région était, je cite, de « passer au plus vite de 6 à 9 allers-retours quotidiens TER entre Brest et Quimper » ».

« Nous habitons pourtant un département de plus de 900 000 habitants, mais vu de Paris, les liaisons ferroviaires Brest-Quimper ne sont pas une priorité. » a-t-il dit également. Selon lui, « les travaux de simple remise à niveau de cette voie unique auraient du se faire sous le contrat de plan précédent. Cela n’a pas été fait en temps et en heure en raison du manque d’enthousiasme de SNCF-Réseau (ex-RFF) et surtout de l’État, dont c’est pourtant la compétence. Gérard Lahellec nous a donc appris que les travaux de rénovation de la voie devraient commencer en 2017 mais l’état de vétusté est tel que ce sera au prix d’une fermeture complète de la ligne pendant 12 mois. Il faudra donc une politique commerciale très volontariste pour redonner de l’attractivité à cette ligne quand la réouverture se fera. »

La marche continue aujourd’hui et jusqu’à lundi. Il n’est pas trop tard pour s’inscrire, vous pouvez marcher une journée ou une demie-journée avec eux, contactez-les : udb.jeunes@gmail.com / www.facebook.com/UDBjeunes et/ou @UDBjeunes sur twitter.

Rappel du reste du programme :

Samedi 18 : port du Faou – gare de Châteaulin. Départ à 10h du Faou. Pause pique-nique à Pont-de-Buis-lès-Quimerc’h, près de l’arrêt de gare. Arrivée à Châteaulin entre 17h et 18h, devant la gare.

Dimanche 19 : gare de Châteaulin – Locronan. Départ aux environs de 10h30. Pause pique-nique à Saint-Cast à côté de la chapelle Saint-Gildas. Arrivée entre 17h et 18h à Locronan.

Lundi 20 : Locronan – gare de Quimper. Départ à 12h pour arriver vers 18h devant la gare de Quimper.

> La Rédaction

La Rédaction
Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.
244235f50903dd17d2760af9e11f470e33333333333