Accueil / À la Une / Une gare Rosa Parks à Paris

Une gare Rosa Parks à Paris

Gare_Rosa_Parks

Dès lors quʼelle refusa de laisser sa place de bus à un blanc le 1er décembre 1955 en Alabama, Rosa Parks est devenue une figure majeure de la lutte contre les discriminations faites aux noirs américains. Elle fut une icône pour des centaines de mouvements civiques depuis lors.

Depuis peu a ouvert au nord-est de Paris une nouvelle gare justement baptisée « Rosa Parks ». Sur le site de lʼéquipement, on peut lire que ce nom a été « plébiscité lors d’une consultation publique des habitants du quartier en 2010 […] pour signifier la portée symbolique du « transport pour tous » ». Difficile pourtant de dire si le transport est accessible à tous tant la discrimination, aujourdʼhui, est monnétaire.

Le Peuple breton vient dʼapprendre que cette gare sera inaugurée samedi prochain par le Premier ministre en personne, Manuel Valls. Un signe fort du gouvernement qui cherche sans doute à dissiper les nombreuses prises de position allant justement contre les droits civiques et le vivre-ensemble à commencer par la déchéance de nationalité pour les binationaux. Une manière implicite de dire quʼil y a des français et des français qui le sont un peu moins. On ne saurait que trop conseiller à Manuel Valls de venir avec son ministre de lʼÉconomie, Emmanuel Macron, afin de constater la nouvelle forme que prend la discrimination : pour les plus riches le train, pour les autres, le bus !

Rendre hommage à Rosa Parks est une excellente chose, aux États-Unis comme partout dans le monde, mais son combat est universel et on ne saurait oublier que la lutte pour les droits civiques continuent, y compris en France…

> La Rédaction

La Rédaction
Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.