Accueil / Degemer / À la Une / Manifestation à la gare de Rennes contre les massacres au Kurdistan

Manifestation à la gare de Rennes contre les massacres au Kurdistan

Manif kurde gare de rennes

Une centaine de personne a défilé mardi soir dans la gare de Rennes pour attirer l’attention sur les massacres commis au Kurdistan sous la direction du président turc, Recep Tayip Erdogan. Toute la région est en effet à nouveau en pleine guerre civile : couvre-feu, coupures dʼélectricité, de chauffage, dʼeau en plein hiver. Erdogan, allié à Daesch contre les Kurdes et prenant l’Allemagne d’Hitler comme modèle de régime « à poigne », ne se contente pas de tenter d’éliminer les combattants du PKK : il menace également de s’en prendre à tous ceux qui osent parler d’autonomie pour le Kudistan turc. Les participants se sont rassemblés pour réclamer « la fin du régime fasciste en Turquie » et « une solution politique pour le Kurdistan ».

Nil Caouissin, porte-parole de l’UDB, venu apporter le soutien de la gauche autonomiste aux militants kurdes, a rappelé que « La France, toujours alliée militairement à la Turquie, reste très discrète sur les violations des droits humains et la dérive autocratique des institutions turques. Beaucoup de dirigeants politiques français, marqués par une tradition politique hostile aux minorités nationales, se sentent naturellement solidaires du pouvoir en place en Turquie, malgré ses tendances pro-terroristes. Le travail de sensibilisation et la pression médiatique sont donc essentiel pour influencer les choix diplomatiques de la France. »

Hasard des évènements, l’ancien ministre Jack Lang qui venait prendre un train a été interpellé par un petit groupe de militants à la fin du rassemblement et a promis dʼuser de son influence.

> La Rédaction

La Rédaction
Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.