Accueil / Degemer / À la Une / Une session d’installation du Conseil régional de Bretagne sans surprise

Une session d’installation du Conseil régional de Bretagne sans surprise

écho 35

Conformément au code des collectivités territoriales, il appartient au doyen du Conseil régional d’ouvrir la session d’installation. Il se trouve qu’en guise de doyen, c’était une doyenne… du FN ! Le mandat a donc commencé vendredi 18 décembre par un sacré symbole qui rappelle à tous que personne n’est sorti gagnant de cette élection à moins, bien sûr, de se satisfaire d’un FN à 18 % dans la région administrative.

La première session est très procédurière, il s’agit surtout de voter pour le Président. Jean-Yves Le Drian et Gilles Pennelle étaient candidats. Sans surprise, Jean-Yves Le Drian a récolté les 53 voix de sa liste, Gilles Pennelle les 12 de la sienne et les élu(e)s de droite ont voté blanc.

Jean-Yves Le Drian a tenu, dans son discours introductif, à rendre hommage à Pierrick Massiot, son prédécesseur qui avait assuré l’intérim depuis 2012. « Pierrick Massiot a été un grand président de Région » a déclaré le Président fraîchement élu. D’autres hommages ont été rendus aux élus sortants de (presque) toutes tendances dont Christian Guyonvarc’h et Herri Gourmelen.

À noter la présence, clandestine, de Gilles Denigot et de certains de ses co-listiers venus de Loire-Atlantique rappeler que la Loire-Atlantique, elle aussi, était bretonne. Une idée rappelée par Jean-Yves Le Drian dans son discours à propos de la réforme territoriale, mais oubliée dès lors qu’il s’agissait de parler de l’équilibre territorial : « La Bretagne, c’est un tout » a-t-il déclaré en parlant de Rennes, « capitale administrative », de Brest, « capitale maritime », de toute l’armature urbaine et des campagnes. Mais de Nantes ou Saint-Nazaire, aucune mention… cette thématique reste pourtant d’importance et le mandat à venir devra faire ses preuves sur ce sujet là aussi !

> La Rédaction

La Rédaction
Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.