Accueil / Degemer / À la Une / Le gaélique écossais : un regain chez les jeunes ?

Le gaélique écossais : un regain chez les jeunes ?

la-gaidhlig-twitter
« Comment vas-tu ? » Promotion du gaélique sur Twitter.

Le gaélique écossais est une langue issue de la branche gaélique des langues celtiques (de même que le gaélique irlandais et le mannois/manx). Reconnue par le Royaume-Uni, cette langue est aujourdʼhui parlée par 57600 locuteurs en Écosse (dont 32,400 pouvant être jugés comme maîtrisant parfaitement la langue), principalement dans les Highlands et les Hébrides. 25000 personnes (soit 0,49 % de la population) déclarent lʼutiliser à la maison.

Un sondage datant du 30 septembre dernier note que la période 2001-2011 a vu un accroissement de la connaissance de la langue chez les moins de 17 ans : « le nombre de personnes âgées de 3 ans et plus et possédant toutes les compétences en gaélique (capable de comprendre, parler, lire et écrire) est passé de 31500 en 2001 à 32400 en 2011, soit une augmentation de 2,8 % ». Sachant que 64,9 % des locuteurs sont aujourdʼhui âgés de 35 ans et plus, cʼest un signe encourageant pour cette langue qui continue de perdre des locuteurs depuis les deux derniers siècles.

Cette augmentation des jeunes locuteurs compense toutefois assez mal la perte globale de compétences : « le nombre de personnes âgées de 3 ans et plus avec des connaissances en gaélique a baissé de 5,8 % entre 2001 et 2011 passant de 92400 en 2001 à 87100 en 2011. En conséquence, la proposition dʼécossais disposant de compétences en gaélique a légèrement baissé, passant de 1,89 % en 2001 à 1,70 % en 2011 », reconnaît le sondage.

> Gael BRIAND

Gael BRIAND

Gael BRIAND est rédacteur en chef du mensuel Le Peuple breton depuis 2010. Il est l’auteur de « Bretagne-France, une relation coloniale » et a coordonné l’ouvrage « Réunifier la Bretagne ? Région contre métropoles ». [Lire ses articles]

60078c20a455424a66b6cfa2db626ef5EEEEEEEEE