Accueil / Degemer / À la Une / Gaëlle Nicolas, le choix du breton ?

Gaëlle Nicolas, le choix du breton ?

gaelle-nicolas

Marc Le Fur, le candidat Les Républicains en Bretagne, a présenté aujourdʼhui ses têtes de liste départementales pour les élections régionales de décembre prochain. Sans surprise, cʼest Gaëlle Nicolas, conseillère régionale sortante et maire de Châteaulin qui conduira la liste en Finistère. Loin de nous lʼidée de douter de ses compétences, mais ce choix est particulièrement curieux de la part du leader de droite breton dont le livre et la liste sʼappelle « Le choix de la Bretagne ». Car Gaëlle Nicolas est loin de faire le choix du breton…

Le collectif Aiʼta affirmait même en juillet dernier que « la langue bretonne est non grata dans le pays de Châteaulin ! ». Contactée à lʼépoque par Le Télégramme, celle qui est également présidente de la communauté de communes affirmait que « jamais aucun des 35 conseillers des onze communes nʼa évoqué la mise en place dʼune signalétique bilingue ; ce qui ne veut pas dire que nous y sommes opposés mais nous nʼy avons tout simplement pas pensé. Pour autant, je crois que, symboliquement, cʼest important ».

Notons donc le revirement de cette élue qui disait en 2013 à Ouest-France que le breton nʼétait pas « leur cheval de bataille ». Le collectif Aiʼta sʼamusait aussi du fait quʼelle trouve que la participation à la Redadeg ait été décevante dans sa commune étant entendu que Mme la Maire nʼa même pas sponsorisé un kilomètre…

Reste-t-il des locuteurs du breton à Châteaulin ? Non si lʼon en croit ce même article de 2013. « Nous pourrons faire tous les efforts possibles, il faut être réaliste : le breton ne sera plus jamais une langue parlée au quotidien ». Avec la droite au pouvoir en décembre prochain, on est en droit de se poser des questions…

> La Rédaction

La Rédaction
Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.

Un commentaire / Un evezhiadenn