Accueil / Degemer / À la Une / Migrants. Un photomontage en Une du « Ploermelais »

Migrants. Un photomontage en Une du « Ploermelais »

pm

Le Ploërmelais, hebdomadaire tiré à 6500 exemplaires, titrait vendredi dernier (2 octobre) sur lʼaccueil de migrants dans la commune de Sérent (56). La Une montre une famille de réfugiés marchant devant lʼancien EPHAD de la commune. Pourtant, aucun dʼentre-eux nʼest encore arrivé.

Par quel miracle des migrants qui ne sont pas à Sérent se retrouvent photographiés en Une du quotidien local, déambulant dans le bourg ? Ni une ni deux, des internautes ont rapidement trouvé réponse à cette question en dévoilant le photomontage que « Le Ploërmelais » nʼa pas hésité à faire pour illustrer son dossier. Le cliché a, en réalité, été pris à Nickelsdorf, en Autriche, le 21 septembre dernier par le photographe Roland Schlager. La photo a donc été modifiée et découpée pour donner lʼimpression que les migrants sont à Sérent même.

Rappelons que la Charte dʼéthique professionnelle des journalistes de 2011 considère « lʼaltération des documents » et le « détournement dʼimages » comme faisant partie des « plus graves dérives professionnelles ». Quelles que soient les raisons de cette manipulation, il sʼagit clairement dʼune désinformation sur un sujet on ne peut plus polémique et sensible. Alors quʼun débat a actuellement lieu dans la commune de Sérent sur lʼaccueil des réfugiés, la responsabilité de la presse est de redoubler de véracité, pour informer et faire la part des choses.

unes-ploermelais-sèvre

La photo modifiée du »Ploermelais » et le véritable cliché dans « L’Hebdo de Sèvre-et-Maine », deux journaux faisant partie de la société Publihebdos.

> Arno MAHE

Arno MAHE
Né en 1986 à Nantes, Arno MAHÉ écrit régulièrement pour le peuple Breton papier et en ligne.
586e9656adf780fa2860fc2ddc6510a6TTTTTTTTTTTTTTTT